NOUVELLES

L'ACQ termine lundi sa tournée de lock-out à Saguenay et Sept-Îles

03/06/2013 10:11 EDT | Actualisé 03/08/2013 05:12 EDT

SAGUENAY, Qc - L'Association de la construction du Québec (ACQ) tient lundi, à Saguenay et à Sept-Îles, ses dernières assemblées dans le cadre de sa tournée de lock-out.

Alors que se termine cette tournée, la négociatrice en chef de l'Association, Lyne Marcoux, affirme que la participation a été «exemplaire», avec beaucoup de questions sur les demandes syndicales.

Les résultats du vote sur l'éventuel lock-out seront connus après la dernière assemblée de lundi, mais Mme Marcoux assure que les employeurs ne veulent pas céder aux demandes syndicales, estimant que leurs coûts seraient refilés directement aux clients.

D'ailleurs, elle dénonce l'attitude de la partie syndicale lors de la journée de négociation de vendredi, la première depuis le 8 mai dernier, soutenant n'avoir reçu aucun écho de ses vis-à-vis malgré une certaine ouverture de la partie patronale.

Les négociations dans le secteur de la construction ont commencé le 20 mars et l'Alliance syndicale qui représente les 175 000 travailleurs de la construction du Québec a le droit, depuis samedi, d'exercer des moyens de pression.

Un débrayage général illimité est prévu le 17 juin prochain si aucune entente n'intervient d'ici là.

PLUS:pc