NOUVELLES

La Corée du Nord pourrait rouvrir un réacteur nucléaire d'ici un à deux mois (institut américain)

03/06/2013 07:07 EDT | Actualisé 03/08/2013 05:12 EDT

La Corée du Nord pourrait bien redémarrer un des réacteurs nucléaires de la centrale de Yongbyon d'ici un à deux mois, ce qui devrait permettre au régime d'accélérer son programme d'armement, a affirmé lundi un groupe de réflexion américain.

A partir de photos prises par satellite datées du 16 et du 22 mai, l'institut américano-coréen de l'université John Hopkins a déclaré que la Corée du Nord avait fait de "réels progrès" dans cette centrale notamment sur ce réacteur graphite-gaz d'une puissance de cinq mégawatts.

"Dans un à deux mois, ce réacteur pourrait bien démarrer mais la disponibilité en nouvelles barres de combustible est encore incertaine", a affirmé l'institut sur son blog, 38 North.

"Une fois opérationnel, le réacteur pourra produire environ 6 kilos de plutonium par an, qui pourront être utilisés pour fabriquer des armes nucléaires".

Ces nouvelles images sont publiées au moment où les relations entre les pays occidentaux et la dictature nord-coréenne sont moins tendues, après un troisième essai nucléaire en février suivi de menaces d'attaque des Etats-Unis par Pyongyang.

La Corée du Nord avait annoncé en avril le redémarrage de ce réacteur nucléaire, arrêté en 2007 conformément à un accord international soutenu par les Etats-Unis.

Des photos prises le 27 mars avaient montré des constructions le long d'une route tout près de la centrale, ainsi que derrière le bâtiment du réacteur lui-même, des travaux visiblement destinés à remettre en marche les appareils vitaux de refroidissement du réacteur.

Les images montraient également que la Corée du Nord pourrait bientôt faire fonctionner sur le même site un autre réacteur nucléaire (à eau légère) qui peut à la fois fournir de l'électricité au pays, pauvre en ressources, mais aussi produire du plutonium servant à fabriquer des armes nucléaires.

sct/rap/are

PLUS:afp