NOUVELLES

Kerry tance l'allié turc pour l'usage "excessif de la force" policière

03/06/2013 12:31 EDT | Actualisé 03/08/2013 05:12 EDT

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a tancé l'allié turc lundi en condamnant l'usage "excessif" de la force par la police contre le mouvement de protestation en cours en Turquie.

Le chef de la diplomatie américaine s'est dit "inquiet" des "informations faisant état d'un recours excessif à la force" par la police turque et a réaffirmé l'attachement des Etats-Unis aux "libertés d'expression et de rassemblement".

"Nous espérons évidemment qu'il y aura une enquête complète sur ces incidents et que la police fera preuve d'une grande retenue dans le recours à la force contre ce genre d'incidents", a prévenu M. Kerry qui s'exprimait lors d'un point de presse au département d'Etat en recevant son homologue polonais Radoslaw Sikorski.

"Nous exhortons tous ceux qui sont impliqués --ceux qui manifestent et font usage de leur liberté d'expression et ceux au gouvernement-- d'éviter toute provocation violente", a encore exigé le secrétaire d'Etat, dont le ministère s'était déjà ému vendredi de la réponse policière turque aux manifestations.

M. Kerry a assuré qu'il ne cherchait pas à "interférer" dans les affaires intérieures de la Turquie --très proche alliée de Washington notamment sur le dossier syrien--, mais à réaffirmer des "principes et valeurs universels essentiels à la pratique démocratique".

Les affrontements ont repris lundi pour la quatrième journée consécutive en Turquie entre policiers et manifestants hostiles au Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, qui a nié toute dérive autoritaire et rejeté l'éventualité d'un "printemps turc".

nr/mdm

PLUS:afp