DIVERTISSEMENT

Gregory Charles animera «Le choc des générations» à Radio-Canada

03/06/2013 11:19 EDT | Actualisé 03/08/2013 05:12 EDT
Agence QMI/Journal de Montréal - Gilles Lafrance

MONTRÉAL - Gregory Charles sera à la barre d'une émission qui mettra aux prises diverses personnalités sur scène dans un combat intergénérationnel.

L'émission de variétés «Le choc des générations», qui prendra l’affiche dès l’automne à Radio-Canada, se veut un «happening musical intergénérationnel» qui réunira autour de Gregory Charles vingt chanteurs, comédiens, humoristes et animateurs biens connus.

L'émission d'une heure produite par Attraction Images sera diffusée les vendredis soirs, à 20h.

L'animateur mettra au défi cinq équipes composées de quatre artistes de même génération.

Au fil des 13 émissions de la saison, ces personnalités défendront l’honneur de leur génération en offrant des prestations chantées, dansées ou improvisées, dans le but de se démarquer et de se faire couronner la génération par excellence lors de la grande finale.

Dans les «20 ans» se retrouveront Olivier Dion, Bianca Gervais, Ève Landry et Nicolas Ouellet.

Patrice Bélanger, Brigitte Boisjoli, Brigitte Lafleur et Philippe Laprise formeront les trentenaires.

Anne Casabonne, Daniel Parent, Alex Perron et Sophie Prégent dans la tranche des «40 ans».

Les cinquantenaires seront formés de Réal Bossé, Suzanne Champagne, Vincent Graton et Diane Lavallée.

Finalement, les personnalités dans la soixantaine seront Normand Chouinard, Rémy Girard, Louise Portal et Michèle Deslauriers.

«Le choc des générations» sera enregistré devant public. L’animateur Gregory Charles se fera complice à la fois du public et des équipes avec des performances impromptues.

L’émission disposera de son orchestre maison et de sa piste de danse.

La directrice générale de la télévision de Radio-Canada, Louise Lantagne, a fait valoir que Gregory Charles était tout désigné pour animer une émission qui alliera «20 artistes aimés du public aux plus grands succès d’hier et d’aujourd’hui».