NOUVELLES

Près de 70 pays ont signé le traité de l'ONU sur le commerce des armes

03/06/2013 06:00 EDT | Actualisé 03/08/2013 05:12 EDT
AFP

NATIONS UNIES, États-Unis - Près de 70 pays ont signé, lundi, un traité historique réglementant la vente d'armes dans le monde, donnant le coup d'envoi de la première grande campagne internationale pour limiter le trafic illégal d'armes qui alimente les conflits et les extrémistes.

Les États-Unis, plus grand producteur mondial d'armes, ont annoncé leur intention de signer bientôt le Traité sur le commerce des armes. L'annonce est importante, mais le traité sera vraiment efficace quand il aura été signé et ratifié par tous les principaux exportateurs et importateurs d'armes.

Même si le traité a été approuvé par une majorité de membres de l'Assemblée générale de l'ONU le 2 avril, d'importants exportateurs d'armes comme la Russie et la Chine, ainsi que des importateurs comme l'Inde, l'Arabie saoudite, l'Indonésie et l'Égypte, se sont abstenus, et rien n'indique qu'ils signeront le document à court terme.

La signature du traité est la première étape, mais le document entrera en vigueur seulement quand 50 pays l'auront ratifié.

Erkki Tuomioja, ministre finlandais des Affaires étrangères et partisan du traité, a prédit que les 50 ratifications seraient obtenues dans «un peu plus d'un an».

«Mais le vrai test, bien sûr, sera de rallier ceux qui ont toujours des doutes ou qui n'ont pas encore pris de décision et de faire en sorte qu'ils signent et ratifient le traité», a-t-il dit.

Les pays qui ratifieront le traité devront établir des règlements nationaux pour contrôler le transfert d'armes conventionnelles et les activités des marchands d'armes, mais le traité n'aura pas pour effet de contrôler l'usage national des armes dans un pays. Il interdit le transfert d'armes conventionnelles si cela viole un embargo ou si les armes soutiennent des actes de génocide, des crimes contre l'humanité ou des crimes de guerre.

Les sept pays qui ont parrainé le traité (l'Argentine, l'Australie, le Costa Rica, la Finlande, le Japon, le Kenya et le Royaume-Uni) ont diffusé un communiqué commun lundi matin, se disant «encouragés» qu'autant de pays aient signé le traité le premier jour.

À la fin de la journée, 67 pays avaient signé le texte, soit environ le tiers des 193 membres des Nations unies. Plusieurs exportateurs d'armes de premier plan, dont le Royaume-Uni et la France, l'ont signé, avec des pays exportateurs émergents comme le Brésil et le Mexique.

Le Canada n'a pas encore annoncé ses intentions. Le ministre canadien des Affaires étrangères, John Baird, a déclaré lundi que le gouvernement n'avait pas encore décidé s'il était d'accord ou non avec le traité, même si le Canada a activement participé aux discussions.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les grandes dates du débat sur les armes aux USA