NOUVELLES

Soccer: Morgan mène les États-Unis à une victoire de 3-0 face au Canada

02/06/2013 07:45 EDT | Actualisé 02/08/2013 05:12 EDT

TORONTO - Alex Morgan a marqué deux buts pour mener l'équipe nationale américaine de soccer féminin à une victoire de 3-0 face à la formation canadienne, dimanche, lors d'un match amical.

Il s'agissait du premier affrontement entre les deux équipes rivales depuis la défaite crève-coeur du Canada subie en demi-finale du tournoi olympique de Londres.

Sydney Leroux, une attaquante d'origine canadienne qui évolue pour les États-Unis, s'est attirée les foudres de la foule en agitant le logo américain de son chandail après avoir inscrit le troisième but de sa formation.

«Ce n'était peut-être pas le geste le plus respectueux, a dit Christine Sinclair à propos de la célébration de Leroux. Elle peut faire ce qu'elle veut. Je ne l'aurais pas fait, mais ce n'est pas grave.»

Morgan, qui a inscrit le but de la victoire à la 123e minute de jeu face au Canada à Londres, a touché la cible une première fois à la 70e minute avant de récidiver quelques minutes plus tard sur un jeu similaire.

Leroux a trouvé le fond du filet quelques secondes avant la fin de la rencontre alors qu'elle s'est échappée avant de déjouer la gardienne Erin McLeod.

Le match que l'on disait amical ne l'était pas vraiment pour les deux équipes qui se sont livrées une lutte féroce il y a près d'un an aux olympiques.

Lors de ce match, un penalty controversé avait été accordé aux Américaines puisque l'officiel avait jugé que McLeod avait pris plus des six secondes permises pour remettre le ballon en jeu.

Une foule record de plus de 22 000 personnes s'étaient rassemblée au BMO Field, dimanche. Chaque fois que la gardienne Nicole Barnhart était en possession du ballon, les spectateurs comptaient les secondes bruyamment.

«C'était incroyable, n'est-ce pas?, a rigolé l'entraîneur canadien John Herdman. Il aurait dû y avoir au moins 20 coups francs, non? Avec les arbitres norvégiens, nous aurions été au paradis aujourd'hui.»

La foule a été un des éléments les plus divertissants du match au cours duquel les Canadiennes se sont effondrées après la 70e minute.

«J'ai ri tout au long de la rencontre, a déclaré McLeod. La foule a été incroyable. Je pense que les partisans canadiens sont parfois trop gentils, mais ils ne l'étaient pas aujourd'hui.»

PLUS:pc