NOUVELLES

Morgan, 10 mois plus tard

02/06/2013 07:53 EDT | Actualisé 02/08/2013 05:12 EDT

Les Américaines ont encore eu le dernier mot. Un an après la demi-finale olympique controversée entre les deux équipes, les États-Unis ont défait le Canada 3-0, dimanche, à Toronto.

Alex Morgan a inscrit les trois filets de la sélection américaine, dans le premier choc Canada-États-Unis depuis les Jeux de Londres. La vedette américaine a amorcé son œuvre à la 70e minute, l'a poursuivie deux minutes plus tard, et l'a terminée dans les derniers instants de la rencontre.

Cette même Morgan avait brisé les reins des unifoliées le 6 août 2012, en demi-finale du tournoi olympique féminin, avec le but gagnant à la 123e minute, dans un triomphe de 4-3 des États-Unis. Le Canada s'était tout de même relevé à temps pour le match du bronze, dans lequel il a battu les Françaises, mais les plaies demeurent vives.

Ce match, rappelons-le, avait notamment été marqué par une faute décernée à la gardienne canadienne Erin McLeod, pour avoir gardé le ballon trop longtemps avant de le remettre en jeu. Dimanche, chaque fois que la gardienne américaine Nicole Barnhart avait possession du ballon, les spectateurs comptaient à l'unisson les secondes.

On a d'ailleurs annoncé une foule de 22 453 spectateurs, un record pour un match de soccer au stade BMO.

Quinze des 22 joueurs partantes lors du duel olympiques ont participé à la rencontre de dimanche.

Avec ce gain, les États-Unis portent à 36 leur séquence de victoires d'affilée. Le Canada n'a pas défait la formation américaine depuis 2001, à l'Algarve Cup.

Les Canadiennes disputeront leur prochain match le 30 octobre, à Edmonton, contre la Corée du Sud.

Les villes sont choisies

Par ailleurs, on a annoncé avant la rencontre que Moncton, Montréal, Toronto et Edmonton accueilleront des matchs de la Coupe du monde féminine U-20 en 2014.

Ce tournoi permettra donc de mettre à l'épreuve quelques stades qui accueilleront, un an plus tard, des rencontres du Mondial féminin 2015.

PLUS:rc