NOUVELLES

En situation inhabituelle

02/06/2013 06:32 EDT | Actualisé 02/08/2013 05:12 EDT

Il y a un tableau dans le vestiaire des Penguins de Pittsburgh que l'entraîneur-chef, Dan Bylsma, utilise afin de rappeler à ses joueurs l'état de la situation dans leurs séries vers la coupe Stanley.

Pour une première fois ce printemps, on peut voir un beignet à côté du nom des Penguins puisqu'ils ont perdu le premier match de la finale de l'Association de l'Est 3-0 face aux Bruins de Boston, samedi.

« C'est différent », a admis Bylsma.

Et ça pourrait être pire si les Penguins ne retrouvent pas leur sang-froid et leur touche à l'attaque lors du match no 2, lundi, à Pittsburgh.

Les Bruins ont profité de deux buts de David Krejci et de 29 arrêts de Tuukka Rask pour frustrer les joueurs des Penguins. Ces derniers ont perdu leur calme et la rencontre a donné droit à du jeu robuste, et parfois un peu salaud, ce qui n'avantage pas vraiment une des équipes les plus talentueuses de la LNH.

Rask, la différence

Les Bruins ont été en mesure de contenir les Penguins, qui s'en étaient donnés à coeur joie lors des deux premiers tours face aux Islanders de New York et aux Sénateurs d'Ottawa. Et quand ils ont pris un peu de rythme, Rask a trouvé le moyen de placer sa mitaine, ses jambières ou son bâton dans le chemin des tirs des Penguins.

Le gardien finlandais a aussi pu compter sur l'appui de ses poteaux, et d'une défense qui n'a pas hésité à être robuste contre Sidney Crosby et les étoiles des Penguins.

« Tuukka a été solide et a réussi beaucoup d'arrêts aux bons moments, a noté l'attaquant des Bruins Brad Marchand. Nous nous sommes simplement assurés de revenir profondément dans notre zone et de nous placer dans les lignes de tirs et de passes. »

Les trois buts des Bruins ont été le plus haut total de buts accordés par les Penguins depuis que Tomas Vokoun a remplacé Marc-André Fleury devant le filet de l'équipe lors du match no 5 du premier tour. Bylsma n'a pas blâmé Vokoun pour la défaite et ne semblait pas avoir l'intention de renvoyer Fleury dans la mêlée de sitôt.

« Nous avons perdu le premier match, mais je crois que Tomas a bien joué, a dit Bylsma. Il a réussi de gros arrêts. »

Rask a simplement été meilleur et les Bruins ne s'attendaient à rien d'autre de la part de leur gardien no 1. Et s'ils ont réussi à neutraliser Crosby et Evgeni Malkin lors de la première rencontre, ils doutent pouvoir y parvenir une autre fois.

« Je m'attends à ce qu'ils connaissent un gros match, a déclaré le centre des Bruins Patrice Bergeron. Ce sont des joueurs qui ont du caractère et je n'ai même pas besoin de dire qu'ils sont excellents. »

The Associated Press

PLUS:rc