NOUVELLES

Cybersécurité: des rencontres régulières Chine-USA instituées dès juillet

02/06/2013 11:41 EDT | Actualisé 02/08/2013 05:12 EDT

Les Etats-Unis et la Chine se sont mis d'accord pour instituer dès juillet des rencontres régulières de haut niveau sur la cybersécurité et l'espionnage commercial, et pour mettre en place des règles de conduites communes, a confirmé la Maison Blanche dimanche.

Les discussions porteront non seulement sur les questions de piratage mais aussi plus largement sur les règles à établir pour encadrer certains espaces d'internet, a souligné un responsable de la Maison Blanche, après que le New York Times eut fait état de ces rencontres prochaines.

Le secrétaire d'Etat américain John Kerry, en visite à Pékin en avril, avait alors annoncé que la Chine et les Etats-Unis allait créer un groupe de travail sur la sécurité informatique, en réponse à la recrudescence des cyberattaques par des hackers chinois.

Ces futures rencontres représentent le "premier effort diplomatique pour désamorcer les tensions (entre les deux pays) alors que les Etats-Unis déplorent des attaques quotidiennes sous forme d'intrusions informatiques et de vols de secrets industriels et gouvernementaux", écrit le New York Times.

"Nous avons besoin de normes et de règles", avait déclaré anonymement vendredi au quotidien un haut responsable américain impliqué dans les négociations pour la tenue de ces rencontres.

Les premiers entretiens ont été programmés pour juillet.

Ces informations interviennent avant le sommet informel vendredi prochain en Californie, entre le président américain Barack Obama et le président chinois Xi Jinping.

"Les responsables américains disent qu'ils ne s'attendent pas à ce que ce processus apporte immédiatement une réduction significative des intrusions quotidiennes venant de Chine", selon le Times.

Mais "c'est une question importante qui ne peut pas être juste expédiée lors de simples conversations", a déclaré un responsable américain anonyme, précisant que les rencontres se concentreraient tout d'abord sur les violations de la propriété intellectuelle des firmes américaines.

Samedi, le chef du Pentagone Chuck Hagel a profité d'un forum sur la sécurité en Asie en présence d'une délégation militaire chinoise pour accuser Pékin de se livrer à l'espionnage informatique.

Cette nouvelle mise en cause, exprimée devant les principaux responsables militaires asiatiques, met la pression sur Pékin une semaine avant un sommet entre le président Barack Obama et son homologue chinois Xi Jinping.

Début mai, un rapport du Pentagone au Congrès a dénoncé une vaste campagne d'espionnage informatique menée par Pékin pour tenter de collecter des renseignements sur les programmes de défense américains.

bur-mdl/lor/chv

PLUS:afp