NOUVELLES

Répétition générale

01/06/2013 01:11 EDT | Actualisé 31/07/2013 05:12 EDT

Le Critérium du Dauphiné offrira à partir de dimanche un prélude alpestre au Tour de France.

Les deux favoris de la Grande Boucle, le Britannique Chris Froome et l'Espagnol Alberto Contador, seront présents au départ.

« C'est presque un mini-Tour de France », estime Froome.

Déjà désigné meneur de l'équipe Sky sur le Tour 2013 au détriment de son compatriote Bradley Wiggins, Froome n'aura pas à craindre une mutinerie de son coéquipier puisque Wiggins fait l'impasse sur l'épreuve.

Le rouquin avait gagné le Critérium en 2012 (et aussi 2011) avant de triompher à Paris en juillet dernier.

« Je suis pratiquement sûr que tous les prétendants seront à 100 % au Dauphiné, ou tout près de l'être », affirme Froome, 4e l'an dernier au Critérium et 2e au Tour.

Outre Contador (Saxo-Tinkoff), Froome devra faire attention aux attaques du grimpeur espagnol Joaquim Rodriguez (Katusha), toujours à l'aise dans les arrivées au sommet. Le Belge Jurgen Van den Broeck (Lotto-Bellisol), l'Italien Damiano Cunego (Lampre), l'Américain Andrew Talansky (Garmin-Sharp) et le Français Pierre Rolland (Europcar) devraient accompagner les favoris dans les cols alpestres.

L'équipe AG2R La Mondiale sera absente du Dauphiné puisqu'elle s'est elle-même suspendue pour respecter les règles contraignantes du Mouvement pour un cyclisme crédible (MPCC).

Le parcours de l'épreuve dessiné par l'ancien champion Bernard Thévenet privilégie traditionnellement la montagne. Hormis un contre-la-montre sur un terrain presque complètement plat, c'est dans les arrivées en altitude que la course devrait se décider : Valmorel (jeudi), Superdévoluy (samedi) et Risoul, où se conclut la course le dimanche 9 juin après l'ascension du col de Vars.

PLUS:rc