NOUVELLES

Dernier jour de travail pour Mark Carney à la Banque du Canada

01/06/2013 06:13 EDT | Actualisé 01/08/2013 05:12 EDT

Mark Carney quitte officiellement son poste de gouverneur de la Banque du Canada, samedi, après avoir dirigé l'institution pendant cinq ans.

M. Carney prendra ensuite la direction du Royaume-Uni, où il prendra les rênes de la Banque d'Angleterre à compter du 1er juillet. Il succédera à Mervyn King, devenant ainsi le premier étranger de l'histoire à diriger l'institution britannique.

Autrefois sous-ministre délégué principal des Finances et représentant du Canada auprès du G7, M. Carney a pris la tête de la Banque du Canada en 2008, alors que débutait une crise financière mondiale. Son règne aura été marqué par le maintien d'un taux directeur faible - une stratégie qui visait à stimuler l'économie canadienne.

Des rumeurs entourant ses ambitions politiques ont également marqué la fin de son mandat. Approché par des militants du Parti libéral du Canada alors que ceux-ci cherchaient à remplacer Michael Ignatieff, M. Carney a profité de sa comparution devant des députés britanniques, le 7 février, pour clarifier ses intentions, martelant qu'il n'avait pas comme objectif de réorienter sa carrière.

M. Carney a prononcé sa dernière allocution à titre de gouverneur de la Banque du Canada le 22 mai à l'occasion de son passage devant la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Prodiguant ses conseils avant de partir, il avait insisté sur le fait que les grandes forces du Canada reposaient sur des politiques budgétaire et monétaire responsables et saines, sur un système financier solide et sur une union monétaire bénéficiant à l'ensemble des provinces.

Il sera remplacé par Stephen Poloz.

PLUS:rc