NOUVELLES

Washington redemande à Pékin de libérer les anciens de Tiananmen

31/05/2013 06:48 EDT | Actualisé 31/07/2013 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont de nouveau appelé vendredi la Chine à "libérer" et à cesser de "harceler" ceux qui avaient participé aux manifestations de la place Tiananmen à Pékin au printemps 1989, à l'occasion du 24e anniversaire du mouvement prodémocratique.

"Ce 24e anniversaire de la violente répression des manifestations de la place Tiananmen le 4 juin 1989 incite les Etats-Unis à commémorer la perte dramatique de vies innocentes", a déclaré la porte-parole du département d'Etat, Jennifer Psaki, dans un communiqué identique à celui de l'an passé.

"Nous renouvellons notre appel auprès du gouvernement chinois pour qu'il protège les droits humains universels de tous ses concitoyens, qu'il libère ceux qui ont été interpellés totalement à tort, poursuivis, incarcérés (...) ou placés en résidence surveillé", a écrit la responsable américaine.

Washington redemande également à Pékin de "cesser de harceler" ceux qui ont pris part à ces manifestations et de rendre publique la liste des personnes "tuées, arrêtées ou disparues".

Des centaines voire des milliers de personnes ont trouvé la mort dans la nuit du 3 au 4 juin 1989, lorsque le Parti communiste a envoyé les chars de l'armée pour mettre fin à sept semaines de manifestations au coeur de Pékin qualifiées par le régime de "révolte contre-révolutionnaire".

Parmi tous les contentieux entre les deux premières puissances mondiales, les questions des droits de l'homme et des libertés religieuses sont sources de tensions chroniques.

Les deux présidents Barack Obama et Xi Jinping doivent se retrouver les 7 et 8 juin pour un sommet informel dans le désert californien, avec l'espoir de nouer des relations plus chaleureuses.

nr/rap

PLUS:afp