NOUVELLES

Un engagement qui porte ses fruits

31/05/2013 05:19 EDT | Actualisé 31/07/2013 05:12 EDT

La détermination de deux jeunes filles, qui étaient de passage à Québec en mai pour s'entraîner pour le Grand défi Pierre Lavoie, fait boule de neige dans le village de Kangiqsualujjuaq, d'où elles sont originaires.

Dans deux semaines, les deux jeunes filles Andrea Brazeau et Julia Saint-Aubin prendront part au Grand défi Pierre Lavoie de 1000 kilomètres sur les routes du Québec.

Ce projet s'inscrit dans le cadre des efforts déployés depuis plusieurs années par l'ancien hockeyeur Joé Juneau afin de permettre aux jeunes du Nunavik de mener une vie saine et active.

Mais déjà, l'engagement des deux filles dans le projet et leur détermination portent leurs fruits dans le Nord québécois où d'autres jeunes participent à leur façon au défi.

Les jeunes du village de Kangiqsualujjuaq participent au volet Lève-toi et bouge du Grand défi Pierre Lavoie et accumulent les « cubes d'énergie » pour leur école.

Selon Joé Juneau, les jeunes filles ont compris leur rôle comme modèle au sein de leur communauté. « Plusieurs enfants bougent et sont actifs depuis qu'Andrea et Julia se sont lancées dans ce projet », dit-il.

Les deux adolescentes qui aiment le hockey n'avaient jamais fait de vélo de route.

Durant leur entraînement en mai dirigé par les athlètes olympiques Gaétan Boucher, Benoît Lamarche, Clara Hughes et Joé Juneau, elles ont appris à rouler dans différentes conditions. « Elles ont appris à rouler en groupe, ce qui leur sera très utile lors du Grand défi Pierre Lavoie. Elles ont aussi dû rouler sous la pluie, ce qui les prépare bien au défi », selon Joé Juneau.

Le Grand défi Pierre Lavoie aura lieu du 14 au 16 juin.

PLUS:rc