NOUVELLES

Pirelli pointe Mercedes-Benz

31/05/2013 04:14 EDT | Actualisé 30/07/2013 05:12 EDT

Pirelli se défend encore et se décharge de toute responsabilité dans la controverse entourant les essais privés effectués par Mercedes-Benz du 15 au 17 mai à Barcelone.

Avant de retrouver les équipes, et la presse, à Montréal, le pneumaticien italien a tenu à mettre les pendules à l'heure, et a publié un long communiqué pour donner sa version des faits.

La controverse a éclaté à Monaco quand Lewis Hamilton a parlé de cet essai lors de la réunion des pilotes du vendredi.

L'entente entre Pirelli et la FIA permet au pneumaticien d'effectuer des essais privés avec les équipes pendant le championnat à condition que toutes les équipes reçoivent la même invitation. Red Bull a porté réclamation et Ferrari a demandé des éclaircissements. Plusieurs écuries dénoncent ce qu'elles considèrent des essais secrets, puisqu'elles n'en ont pas été informées. L'affaire pourrait aller devant le Tribunal international de la FIA. 

« Pirelli, lors de tests de développement effectués en 2013, n'a favorisé aucune équipe et a comme toujours agi de manière professionnelle, en toute transparence et de bonne foi, peut-on lire dans le communiqué. Les pneus utilisés (à Barcelone) ne font pas partie du championnat actuel, mais appartiennent à une gamme de produits en cours de développement en vue d'un possible renouvellement du contrat de fournisseur unique. »

« L'utilisation de la monoplace Mercedes-Benz a été le résultat de communications directes entre la FIA et l'équipe elle-même. Pirelli n'a d'aucune façon demandé à utiliser une voiture de 2013. Ni à Mercedes-Benz, ni à la FIA et ni aux équipes qui, au cours de l'année, ont été invitées à participer à des tests de développement pour 2014. »

« Le type de voiture utilisé pendant les essais a été discuté entre Mercedes-Benz et la FIA, comme le démontrent des échanges par courriel entre l'équipe et Pirelli. En particulier, Mercedes-Benz a informé Pirelli que sa monoplace 2011 ne pouvait être utilisée et qu'elle avait déjà contacté la FIA concernant l'utilisation de sa voiture 2013. Il ne peut y avoir un doute sur le fait que les questions concernant le véhicule relevaient exclusivement de l'équipe et que Pirelli était exclue de ces considérations. Pirelli a toujours demandé à avoir des voitures représentatives, c'est-à-dire des voitures ayant des performances comparables à celles utilisées dans le championnat en cours, mais sans jamais faire référence à celles effectivement utilisées pour les courses de 2013. »

« L'équipe a fourni une voiture et deux pilotes de haut niveau, qui étaient au volant lors de journées différentes. Ils ont tourné avec un seul type de gomme qui n'a jamais été utilisé au cours d'un championnat, et concernait 12 structures différentes qui ne sont pas actuellement utilisées cette saison et ne le seront pas plus tard en 2013, dont une seule contenait du kevlar. Les tests portant sur les pneumatiques ont été réalisés "incognito", c'est-à-dire que les équipes n'ont aucune information sur les spécifications testées ni sur l'objectif des essais, et elles ne reçoivent aucune information de quelque nature que ce soit par la suite. L'équipe n'a tiré aucun avantage en ce qui concerne le comportement des pneus utilisés dans le championnat actuel. »

Autrement dit, ces pneus à ceinture de kevlar ne sont pas ceux que Pirelli fournira aux éqjuipes lors des essais libres de vendredi, à Montréal. Pour appuyer cette conclusion, et éliminer toute ambiguité, le pneumaticien précise que le problème de délamination a été réglé... hors piste.

« Les pneus qui seront testés lors des essais libres à Montréal n'ont jamais été utilisés par les équipes auparavant. Le problème de délamination a été corrigé par les techniciens de Pirelli grâce à des tests s'étant exclusivement déroulés en laboratoire », apprend-on dans le communiqué. 

Enfin, Pirelli souligne qu'il aurait été ni possible ni utile de mener des tests avec toutes les équipes à Barcelone, en plus de réitérer que son droit d'organiser 1000 km d'essais est entériné dans son contrat avec la FIA.

PLUS:rc