NOUVELLES

Occidentaux tués en Syrie: Ottawa enquête sur l'identité de la 3e personne

31/05/2013 02:39 EDT | Actualisé 31/07/2013 05:12 EDT

Le ministère canadien des Affaires étrangères a indiqué vendredi qu'il enquêtait sur l'éventuelle mort en Syrie d'un Canadien lors d'une attaque de l'armée de Bachard Al-Assad qui a coûté la vie à une Américaine, un Britannique et un troisième Occidental non identifié.

Une porte-parole du ministère a dit à l'AFP être "au courant" d'articles de presse "faisant état du possible assassinat d'un Canadien en Syrie".

Le quotidien britannique The Guardian cite vendredi un officier de la rébellion syrienne expliquant qu'aux côtés de l'Américaine et du Britannique décédés dans une embuscade mercredi dans la région d'Idleb (nord), se trouvait le corps non identifié d'un homme.

"Nous pensons que c'est un Canadien", a déclaré cet officier, Yasser Mohammed, remarquant que "son téléphone portable était déverrouillé et beaucoup d'appels avaient été faits".

"Nous continuons d'enquêter sur ces allégations", a indiqué la porte-parole de la diplomatie canadienne, Chrystiane Roy.

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) avait annoncé jeudi que trois Occidentaux, dont une Américaine et un Britannique musulmans, avaient été tués par l'armée syrienne mercredi dans le nord-ouest de la Syrie alors qu'ils étaient vraisemblablement en train d'aider la rébellion.

Selon Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH, les trois individus étaient vraisemblablement en train "de prendre des photos de positions militaires" sur la route entre la localité de Harem et la ville d'Idleb lorsqu'ils sont tombés dans cette embuscade.

sab/jl/sam

PLUS:afp