NOUVELLES

Milos Raonic plie l'échine en trois manches devant Kevin Anderson

31/05/2013 09:41 EDT | Actualisé 31/07/2013 05:12 EDT

PARIS - Milos Raonic est devenu le troisième Canadien éliminé des Internationaux de France, vendredi, quand ils s'est incliné en trois sets de 7-5, 7-6 (4), 6-3 devant le Sud-Africain Kevin Anderson au troisième tour.

Plus tôt, Eugenie Bouchard et Daniel Nestor, en double, se sont fait montrer la sortie.

Raonic, 14e tête de série, s'est fait briser son service en trois occasions. Il menait 6-5 et 3-1 aux deuxième et troisième sets, mais n'a pu conserver ces avances.

«J'aurais aimé offrir une meilleure performance, a dit Raonic. Il a beaucoup profité de mon deuxième service, j'aurais souhaité pouvoir profiter davantage du sien. Je ne crois pas avoir très bien servi.

«Mon exécution n'a pas été à la hauteur et je n'ai pas été en mesure de bien jouer avec l'avantage d'un bris en troisième manche. Je n'ai pas bien joué et c'est en grande partie à cause de lui: il a fait en sorte que je ne sois pas confortable.»

C'est la deuxième année d'affilée où il est éliminé au troisième tour.

«J'aurais souhaité mieux jouer sur l'argile à ce stade-ci. J'en éprouve beaucoup de frustration.»

En matinée, la championne en titre des Internationaux de France, Maria Sharapova, a accédé au troisième tour en remportant le match amorcé la veille contre la Québécoise Bouchard.

La Russe âgée de 26 ans l'a finalement emporté 6-2, 6-4.

La rencontre avait été suspendue jeudi soir, au moment où Sharapova menait 4-2 en deuxième manche. Elle n'a pas eu beaucoup de difficulté à achever la tâche vendredi, faisant fi de deux balles de bris dans la dernière partie.

Au second set, Bouchard, 77e raquette mondiale et championne junior de Wimbledon en 2012, a manqué l'occasion de faire 5-5, en y allant d'un revers trop long. Dépitée, elle a porté sa main au visage. Sharapova a enlevé les deux points suivants.

Sharapova a complété la conquête des quatre tournois majeurs du tennis en gagnant à Roland-Garros l'an dernier. Elle avait auparavant enlevé les honneurs du tournoi de Wimbledon en 2004, des Internationaux des États-Unis en 2006 et des Internationaux d'Australie en 2008.

«Ça a été une bonne expérience de jouer l'une des meilleures joueuses au monde, a indiqué Bouchard. J'ai pu voir son jeu, ses coups. Elle m'a beaucoup gardée sur les talons. Quand j'ai été en mesure de contrer cela, j'ai pu jouer mon meilleur tennis à certains moments.»

Bouchard, qui a atteint les demi-finales d'un tournoi de la WTA pour la première fois la semaine dernière, à Strasbourg, n'a converti qu'une balle de bris sur six et a commis 22 fautes directes.

La deuxième tête de série avait aussi enlevé leur premier duel, en mars, à Miami.

«J'ai mieux joué qu'à Miami, a noté Bouchard. Ça a été plus compétitif cette fois-ci.»

Sortie rapide pour Nestor

En double, le Torontois Nestor et son nouveau partenaire, le Suédois Robert Lindstedt, ont perdu leur match de deuxième tour face aux Français Jonathan Dasnières de Veigy et Florent Serra 7-6 (3), 6-3.

Il s'agit du pire résultat de Nestor à Roland-Garros depuis 2006, alors qu'il avait aussi été éliminé au deuxième tour.

Cette défaite en 75 minutes des troisièmes têtes de série ont mis fin à la série de 19 victoires consécutives à Paris du Canadien.

Nestor a remporté les trois dernières éditions du tournoi: en 2010, avec Nenad Zimonjic, et en 2011 et 2012, avec Max Mirnyi. Il a remporté Roland-Garros quatre fois en tout, en plus de terminer deuxième trois fois.

«Rien n'a fonctionné pour nous, a dit Nestor. (...) Ils sont sortis en lions et nous avons été sur nos talons tout au long du match.»

Nestor et Lindstedt ont brisé le service de leurs adversaires deux fois, mais ont perdu le leur trois fois dans ce match très serré.

Le tennisman de 40 ans a admis qu'il était difficile de perdre à Paris. «Ça a été une belle séquence.»

PLUS:pc