NOUVELLES

Mandat d'arrêt contre l'ex-président centrafricain renversé en mars

31/05/2013 02:30 EDT | Actualisé 31/07/2013 05:12 EDT

BANGUI, République centrafricaine - Le gouvernement de la République centrafricaine a annoncé, vendredi, avoir diffusé un mandat d'arrêt international contre l'ancien président François Bozizé.

Le procureur Alin Tolmo a déclaré que l'ex-président, renversé en mars, était accusé d'enlèvements, de meurtres et de crimes contre l'humanité. Il est également accusé de crimes économiques, dont corruption et détournement de fonds publics.

François Bozizé a pris le pouvoir à Bangui en 2003 après un coup d'État. Il a fait face à des menaces grandissantes de rebelles tout au long de son règne, avant d'être renversé par une alliance de groupes rebelles en mars.

Il est parti en exil au Cameroun le 24 mars après que les rebelles eurent envahi la capitale. Les autorités camerounaises n'ont pas commenté la décision vendredi.

PLUS:pc