NOUVELLES

L'ex-gouverneur Jesse Ventura envisage de se présenter à la présidentielle

31/05/2013 08:47 EDT | Actualisé 31/07/2013 05:12 EDT

ST. PAUL, États-Unis - À peine rentré de sa résidence secondaire au Mexique, l'ancien gouverneur du Minnesota Jesse Ventura a jonglé vendredi avec l'idée de se présenter à l'élection présidentielle des États-Unis en 2016.

M. Ventura s'est montré heureux de discuter de cette possibilité alors qu'il se trouvait devant le Capitole de l'État, tout en livrant bataille aux sceptiques qui doutent de sa volonté de revenir en politique après en avoir pris congé en 2003. Il ne s'agit pas de la première fois où M. Ventura, qui ne déteste pas les caméras, laisse entendre qu'il pourrait tenter de conquérir la Maison-Blanche ou un siège au Sénat, pour ensuite passer son tour.

Il a toutefois déclaré que la prochaine course serait un «moment opportun» pour qu'un indépendant comme lui se présente, puisque le scrutin présidentiel de 2016 ne comptera aucun candidat sortant. M. Ventura a par ailleurs mentionné avoir approché le coloré animateur de radio Howard Stern pour être son colistier, et que celui-ci s'était montré intéressé.

L'Associated Press a tenté de rejoindre l'agent de M. Stern, vendredi soir, pour obtenir des commentaires.

Aux dires de M. Ventura, il sera nécessaire de trouver, pour la prochaine présidentielle, un candidat n'appartenant pas à un parti politique et ayant la capacité de s'élever au-dessus de la masse et de communiquer avec les médias. À cet égard, il n'a jamais eu de problèmes, a-t-il opiné.

L'ex-gouverneur envisage de présenter une plateforme anti-guerre, et sa première décision consisterait à fermer la prison militaire de Guantanamo, en plus de rendre le site à Cuba.

L'ancien acteur et lutteur professionnel a remporté l'élection de 1999 au Minnesota en tant que candidat du Parti réformiste, mais s'est plus tard affranchi des liens avec la formation. Il n'a pas tenté de se faire réélire après son mandat. Il a ensuite animé un talk-show télévisé, puis une émission sur les théories de la conspiration. M. Ventura partage désormais son temps entre le Minnesota et le Mexique, où il pratique le surf et joue au golf.

Bronzé et détendu, l'homme de 62 ans a, pendant son point de presse, soulevé son t-shirt pour montrer ses muscles abdominaux afin de prouver qu'il était en bonne santé.

Il se trouvait au Capitole pour souligner le départ à la retraite d'un garde du corps.

PLUS:pc