NOUVELLES

Les législatives libanaises reportées de 18 mois

31/05/2013 12:01 EDT | Actualisé 31/07/2013 05:12 EDT

Les élections législatives qui devaient avoir lieu au mois de juin au Liban ont été reportées à l'automne 2014, vendredi, en raison d'un différend entre les partis et la guerre civile qui sévit en Syrie.

C'est la première fois depuis la guerre civile qui a déchiré le Liban de 1975 à 1990 que les législatives sont remises à plus tard.

Ce report du scrutin au mois de novembre 2014 a été adopté par les députés libanais dont une partie conteste le mode de scrutin en vigueur dans le pays.

La plupart des partis rejettent l'actuel mode de scrutin majoritaire à un tour et réclament un mode de scrutin proportionnel qui offre à leur avis une représentativité plus fidèle de l'opinion des électeurs.

Les partis n'arrivent cependant pas à s'entendre sur le type de proportionnelle à instaurer dans le système électoral libanais.

Par ailleurs, l'incapacité du premier ministre désigné, Tammam Salam, à former un gouvernement depuis deux mois intensifie l'impasse politique dans laquelle se trouve le parlement libanais.

La guerre civile qui embrase la Syrie depuis plus de deux ans maintenant perturbe également le climat électoral au Liban.

Les affrontements de plus en plus fréquents impliquant des partisans du régime du président syrien Bachar Al-Assad dans la capitale, Beyrouth. Ainsi qu'à Tripoli, ont également convaincu les parlementaires libanais de reporter la législative à l'année prochaine.

PLUS:rc