NOUVELLES

L'écrasement d'un hélicoptère en Ontario fait quatre morts, dont un Québécois

31/05/2013 08:09 EDT | Actualisé 31/07/2013 05:12 EDT

MISSISSAUGA, Ont. - Le service aérien d'ambulance de l'Ontario a confirmé, vendredi, la mort de quatre de ses employés, dont un Québécois, dans l'écrasement d'un hélicoptère dans une région isolée du nord de la province.

L'organisation a dit ignorer la cause de la tragédie, survenue peu après minuit jeudi soir. Le Bureau de la sécurité des transports du Canada a toutefois fait savoir qu'une équipe d'enquêteurs avait été dépêchée sur les lieux.

Le directeur des opérations chez Ornge, Rob Giguere, a indiqué que l'hélicoptère Sikorsky S76 avait pris son envol de la base de Moosonee et devait se rendre à Attawapiskat pour y récupérer un patient. Le signal avec l'appareil a toutefois été perdu aux environs de minuit, soit peu de temps après le décollage.

Les quatre victimes sont le capitaine Don Filliter, originaire de Skead, en Ontario, le copilote québécois Jacques Dupuy, d'Otterburn Park, de même que les ambulanciers Dustin Dagenais et Chris Snowball de Moose Factory et Burlington.

Les deux pilotes avaient plusieurs années d'expérience, et M. Filliter était connu pour ses habiletés à survoler le nord de l'Ontario, a soutenu M. Giguere.

Selon le p-d-g de l'entreprise, Andrew McCallum, M. Dupuy, qui s'est joint à Ornge en août dernier, était un pilote de brousse au Québec et comptait des dizaines d'années d'expérience de vol, partout dans le monde. L'homme de 43 ans laisse dans le deuil sa femme et ses deux enfants.

Selon ce qu'a par ailleurs rapporté le Sudbury Star, M. Filliter était père de trois enfants et son épouse travaille à l'hôpital Health Sciences North.

L'hélicoptère s'est écrasé sur une surface relativement sans relief, à une heure où la visibilité était bonne, a précisé M. Giguere.

Il a également ajouté que l'entreprise possédait six appareils du même genre, et qu'elle en avait retiré deux de sa flotte vendredi à titre préventif.

La police provinciale de North Bay a dit avoir contacté les équipes de sauvetage de l'armée, qui ont ensuite dépêché des parachutistes pour rejoindre la «zone très isolée» où s'est produit l'écrasement.

Selon le Centre conjoint de coordination des opérations de sauvetage de Trenton, l'appareil a été localisé vendredi matin, près de Moosonee.

La première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, s'est dite «dévastée» en apprenant la triste nouvelle. Quant au premier ministre Stephen Harper, il a écrit sur son fil Twitter que ses pensées et ses prières étaient dirigées vers les membres des familles des quatre victimes de l'accident.

Le personnel et la direction d'Ornge sont «extrêmement attristés» par cet incident, et leurs pensées vont aux familles et aux proches des victimes, a mentionné M. Giguere.

M. McCallum a assuré que tout serait mis en oeuvre pour aider les familles éprouvées par le drame, ajoutant que la compagnie collaborerait avec les autorités pour tenter de déterminer les causes de l'accident.

Le patient d'Attawapiskat sera finalement transporté par avion, mais les conditions météorologiques ont retardé son arrivée, a expliqué M. Giguere.

PLUS:pc