NOUVELLES

Syrie: l'Allemagne appelle l'opposition à faire preuve de "responsabilité"

30/05/2013 12:26 EDT | Actualisé 30/07/2013 05:12 EDT

Le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, a appelé jeudi l'opposition syrienne à faire preuve de "responsabilité" en revenant sur sa décision de boycotter une éventuelle conférence de paix internationale.

En visite à Ottawa, le chef de la diplomatie allemande a fait valoir qu'"un processus politique viable constituait la meilleure chance pour une solution pérenne" au conflit qui ravage la Syrie depuis près de deux ans et demi.

"Toutes les parties en Syrie et l'ensemble de la communauté internationale devraient faire ce qu'elles peuvent pour soutenir l'émergence d'un tel processus politique", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse tenue conjointement avec son homologue canadien John Baird.

"J'appelle expressément la Coalition nationale de l'opposition syrienne à assumer sa responsabilité", a dit M. Westerwelle, quelques heures après que l'opposition eut annoncé qu'elle ne participerait à aucune négociation tant que l'Iran et le mouvement chiite libanais du Hezbollah soutiendraient Damas.

"La coalition nationale de l'opposition a la responsabilité et l'obligation de faire front commun et de travailler et participer de manière constructive à la conférence sur la Syrie qui est prévue", a asséné le ministre allemand.

L'initiative d'une nouvelle conférence internationale "Genève-2" rassemblant notamment représentants du gouvernement syrien et de l'opposition a été lancée début mai par les responsables des diplomaties russe et américaine, Sergueï Lavrov et John Kerry.

Le ministre canadien des Affaires étrangères, John Baird, a lui aussi relevé que "s'il doit y avoir une solution politique, il est clair que les deux parties doivent être autour de la table" des négociations.

Guido Westerwelle poursuit vendredi sa tournée en Amérique du Nord par un entretien à Washington avec son homologue américain, John Kerry.

amc-sab/mdm

PLUS:afp