NOUVELLES

Les saumons d'Amérique du Nord se font moins nombreux au Groenland

30/05/2013 04:33 EDT | Actualisé 30/07/2013 05:12 EDT

SAINT-JEAN, T.-N.-L. - Le déclin observé dans la population des saumons sauvages de l'Amérique du Nord suscite des interrogations quant à la quantité de poissons pêchés au Groenland, soutient la Fédération du saumon Atlantique (FSA).

Les plus récentes données publiées par le Conseil international pour l'exploration de la mer démontrent une baisse importante dans la population de cette espèce, a précisé l'organisation.

Le nombre de saumons qui sont remontés de l'Amérique du Nord jusqu'au Groenland l'an dernier a ainsi reculé de 36 pour cent, pour s'établir à quelque 140 000 spécimens, a indiqué la porte-parole de la FSA, Sue Scott.

Quant à ceux qui sont arrivés dans la région de Terre-Neuve-et-Labrador, leur nombre a chuté de 20 pour cent par rapport à la dernière moyenne sur cinq ans, a-t-elle poursuivi.

Cette baisse pourrait être attribuable à la consommation locale de saumon au Groenland, qui a atteint 34 tonnes l'an dernier, soit le deuxième plus haut niveau observé depuis 2001, selon Mme Scott.

Elle a également exprimé des inquiétudes quant au fait que les autorités du Groenland aient permis, pour une première fois cette année depuis 2001, la vente du saumon à des usines de transformation.

La FSA a appelé le Groenland à cesser son exploitation du saumon de l'Amérique du Nord, rehausser sa surveillance de l'espèce et mettre fin à sa vente dans les usines de transformation.

Le ministère des Pêcheries du Groenland n'a pas immédiatement répondu à une demande d'entrevue à ce sujet.

PLUS:pc