NOUVELLES

Le TPIY acquitte deux alliés de Milosevic accusés d'avoir commis des atrocités

30/05/2013 01:22 EDT | Actualisé 30/07/2013 05:12 EDT

LA HAYE, Pays-Bas - Le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) a acquitté, jeudi, deux anciens alliés du défunt président serbe Slobodan Milosevic, accusés d'avoir mis sur pied et d'avoir armé des gangs paramilitaires serbes qui ont commis des atrocités en Bosnie et en Croatie dans les années 1990.

Les verdicts surviennent trois mois après que les juges du TPIY eurent acquitté l'ancien chef de l'Armée populaire yougoslave, accusé de complicité dans les atrocités commises par les rebelles serbes en Bosnie et en Croatie.

Les deux accusés acquittés jeudi sont Jovica Stanisic et Franko Simatovic. Un procureur avait réclamé la prison à vie pour les deux hommes.

Jovica Stanisic, 62 ans, était le chef du service de sécurité serbe jusqu'à ce qu'il soit congédié par Slobodan Milosevic, en 1998. Franko Simatovic, 63 ans, était son adjoint et dirigeait les opérations spéciales au sein du service de sécurité.

Dans une décision majoritaire, les trois juges ont estimé que les combattants serbes avaient commis des crimes en Croatie et en Bosnie, mais qu'il n'y avait pas suffisamment de preuves pour lier les deux accusés à ces crimes.

Les deux hommes n'ont montré aucune émotion quand le juge en chef, Alphons Orie, a ordonné leur libération.

Les procureurs peuvent encore porter le verdict en appel.

PLUS:pc