NOUVELLES

Le Sting de Sarnia limoge son directeur général et entraîneur Jacques Beaulieu

30/05/2013 02:40 EDT | Actualisé 30/07/2013 05:12 EDT

SARNIA, Ont. - Jacques Beaulieu n'est plus le directeur général et l'entraîneur du Sting de sarnia.

L'équipe de la Ligue junior de l'Ontario a confirmé son congédiement, jeudi, dans un communiqué publié sur son site Internet.

Le copropriétaire du Sting, Rob Cicarelli, a expliqué que son congédiement n'est aucunement lié à la performance de l'équipe sur la glace.

Cicarelli précise que l'équipe ne peut pas fournir de commentaires additionnels, sous la recommandation de leurs avocats.

Beaulieu a été un des trois finalistes pour l'obtention du trophée d'entraîneur par excellence de la ligue cette saison. Mais ce n'est pas lui qui l'a remporté. Le Sting a conservé une fiche de 35-28-1-4, terminant en troisième position de son association. L'équipe a été balayé au premier tour des séries par les Whalers de Plymouth.

Beaulieu et son fils Nathan, espoir du Canadien de Montréal, ont été accusés d'agression dernièrement. Les accusations font suite à une altercation qui a eu lieu lors d'une fête dans une résidence, suivant un tournoi de golf pour une oeuvre caritative en avril, a indiqué la police de Strathroy-Caradoc.

Deux personnes ont subi des blessures mineures, a ajouté la police. L'affaire doit se retrouver devant la cour le 11 juin.

Nathan Beaulieu a été le choix de premier tour du Canadien (17e au total) lors de la séance de repêchage en 2011.

Le défenseur âgé de 20 ans a réussi sept buts et il a amassé 24 passes chez les Bulldogs de Hamilton, dans la Ligue américaine de hockey (LAH).

Il a aussi pris part à six matchs dans l'uniforme du Canadien, récoltant deux passes.

Jacques Beaulieu avait auparavant été entraîneur des Sea Dogs de Saint-Jean, de la LHJMQ, dirigeant son fils pendant une saison. Il avait aussi agi à titre d'adjoint à l'entraîneur des Knights de London pendant une saison.

PLUS:pc