POLITIQUE

L'Assemblée nationale du Québec rend hommage au docteur Henry Morgentaler

30/05/2013 01:21 EDT | Actualisé 30/07/2013 05:12 EDT
Getty Images
July 02, 2008 - Dr. Henry Morgentaler speaks at a press conference this morning at his Toronto abortion clinic, after it was announced he will receive the Order of Canada. Toronto Star/Tony Bock (Photo by Tony Bock/Toronto Star via Getty Images)

QUÉBEC - L'Assemblée nationale a rendu jeudi un hommage au docteur Henry Morgentaler, mort la veille à l'âge de 90 ans.

Les parlementaires ont observé une minute de silence après avoir adopté une motion unanime soulignant le travail de ce médecin, figure de proue de la lutte pour le droit à l'avortement au Québec et ailleurs au pays dans les décennies 1960, 1970 et 1980.

«Henry Morgentaler a payé un lourd tribut pour faire avancer notre société, pour la dignité, la sécurité et la santé des femmes, a affirmé la première ministre Pauline Marois, en Chambre. Henry Morgentaler était un grand Québécois, une figure historique dont nous pouvons être fiers.»

Le gouvernement du Québec «partage totalement la cause qu'a défendue Henry Morgentaler toute sa vie», a ajouté la première ministre, rappelant que le controversé praticien a formé plus de 100 médecins aux avortements thérapeutiques au cours de ses 35 ans de carrière.

Du côté de l'opposition officielle, la députée libérale Maryse Gaudreault a fait valoir que «tout un pays et de nombreuses générations de femmes seront éternellement redevables» au docteur Morgentaler.

Néanmoins, le droit à l'avortement demeure un acquis fragile, a-t-elle dit.

«Il ne s'est pas passé une année sans que, d'une façon ou d'une autre, l'exercice de l'autonomie et du libre-arbitre des femmes en matière de reproduction n'ait été questionné, fragilisé, limité, voire menacé. Il importe donc de rester vigilant afin que l'avortement reste un droit pour les femmes», a souligné la députée de Hull.

«In conclusion, we would like to offer our sincere condolences to the Morgentaler family», a-t-elle cru bon d'ajouter dans l'autre langue officielle du pays.

La députée Hélène Daneault, de la Coalition avenir Québec (CAQ), a pour sa part a insisté sur le rôle joué par le docteur Morgentaler pour l'égalité des sexes.

«Son souhait le plus cher était que toutes les mères soient heureuses de l'être et que tous les enfants soient désirés. Dans le sillage de son combat, la reconnaissance du droit des femmes à disposer de leur corps a permis des avancées considérables vers une société plus égalitaire entre les sexes», a-t-elle dit.

Malgré l'emprisonnement, la haine, le racisme, le docteur Morgentaler «a tenu bon» pour la cause des femmes, a soulevé, quant à elle, la députée de Québec solidaire et militante féministe Françoise David.

«Il s'est tenu debout aux côtés des milliers de féministes, il faut le rappeler, dans les années 70 et 80, qui disaient: 'nous aurons les enfants que nous voulons'. Cette victoire que nous avons fini ensemble par obtenir à la Cour suprême, c'est la victoire de toutes les femmes», a-t-elle déclaré.

La députée de Groulx a aussi dit craindre que le concert d'éloges unanimes réservé au docteur Morgentaler au Québec ne soit pas aussi vibrant ailleurs au pays.

«Je voudrais (...) remercier la première ministre du Québec, parce que je ne suis pas certaine qu'aujourd'hui beaucoup de premiers ou premières ministres dans les provinces canadiennes tiendront les propos qu'elle vient de tenir, et avec tous les collègues d'ailleurs, au nom de la population du Québec», a-t-elle argué.

Henry Morgentaler est mort à son domicile de Toronto des suites d'une crise cardiaque.

INOLTRE SU HUFFPOST

Henry Morgentaler (en anglais seulement)
Quelques réactions sur Twitter