NOUVELLES

G-B: Michael Adebowale comparaît en lien avec le meurtre d'un militaire

30/05/2013 11:05 EDT | Actualisé 30/07/2013 05:12 EDT

LONDRES - L'un des deux suspects dans le meurtre d'un soldat britannique à Londres, la semaine dernière, a comparu brièvement devant un juge, jeudi.

Michael Adebowale, âgé de 22 ans, a confirmé son identité, son lieu de résidence et sa date de naissance. Il était menotté lors de son court passage devant le tribunal de Westminster et a reçu l'autorisation de demeurer assis le temps de son audience, alors qu'il récupère toujours des blessures par balles infligées par les policiers au moment de son interpellation, mercredi dernier.

Michael Adebowale et Michael Adebolajo sont tous deux soupçonnés d'avoir tué le militaire Lee Rigby en plein jour, dans un quartier du sud-est de Londres. Adebolajo, 28 ans, est toujours hospitalisé et aucune accusation officielle n'a encore été portée contre lui.

L'assassinat sauvage du soldat Rigby, poignardé à mort avec des couteaux de cuisine et un hachoir à viande, a ravivé les tensions en Grande-Bretagne. L'attaque pourrait être un attentat terroriste perpétré par des musulmans radicaux.

La sécurité avait été renforcée aux abords du tribunal de Westminster, jeudi. Adebowale devra comparaître à nouveau lundi, et demeurera incarcéré d'ici là. Le suspect a été accusé tard mercredi soir, soit deux jours après avoir reçu son congé de l'hôpital.

Les résultats de l'autopsie ont démontré que Lee Rigby, qui était âgé de 25 ans, a d'abord été heurté par une voiture, avant d'être poignardé à de multiples reprises. Il est mort des suites de ces nombreuses blessures, indique-t-on dans le rapport.

PLUS:pc