NOUVELLES

Afghanistan: l'armée américaine va enquêter sur l'attaque d'une base Otan

30/05/2013 04:00 EDT | Actualisé 30/07/2013 05:12 EDT

L'armée américaine va enquêter sur une attaque de talibans lancée l'an dernier contre le camp Bastion, sur une base de l'Otan en Afghanistan, qui avait provoqué la mort de deux militaires américains, ont fait savoir des responsables jeudi.

L'enquête vise à déterminer "toute faute, négligence ou faille" parmi les Américains, commandants et autre personnel, responsables de la protection et de la sécurité sur ce site où était, à l'époque, déployé le prince Harry, troisième dans l'ordre de succession au trône britannique, a expliqué un porte-parole de l'armée, Oscar Seara, dans un communiqué.

Une enquête avait déjà été menée par la force internationale de l'Otan (Isaf) pour connaître les circonstances de l'attaque, survenue dans la nuit du 14 au 15 septembre dans la province très instable du Helmand, au sud du pays.

Les enquêteurs américains veulent eux se pencher sur les "responsabilités" de l'armée américaine elle-même, en particulier sur le rôle du major-général Charles Gurganus, à la tête de la base au moment de l'attaque, ainsi que sur celui d'autres responsables.

"A la demande du commandant du corps des Marines (le général James Amos, ndlr) (...) une enquête a été ordonnée pour s'assurer que toutes les questions autour de la responsibilité américaine ont été abordées", a précisé Oscar Seara.

Selon le quotidien américain Washington Post, les patrouilles américaines chargées de surveiller les environs du camp auraient été réduites. En outre, des Britanniques auraient délégué à des soldats du royaume des Tonga (îles de Polynésie) la responsabilité des tours de surveillance, mais ceux-ci n'auraient pas assuré leur service dans certaines de ces tours.

ddl/lor/are

PLUS:afp