NOUVELLES

25 ans de prison pour un complot pour meutre contre un ambassadeur saoudien

30/05/2013 10:46 EDT | Actualisé 30/07/2013 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Un homme qui a admis avoir comploté pour tuer l'ambassadeur saoudien aux États-Unis a été condamné, jeudi, à 25 ans de prison.

Manssor Arbabsiar, un citoyen américain né en Iran, avait plaidé coupable, en octobre, à deux accusations de complot ainsi que d'avoir engagé un tueur à gages.

Il a admis que des responsables iraniens lui avaient ordonné de se rendre au Mexique à plusieurs reprises, en 2011, pour organiser l'assassinat qui n'a finalement jamais eu lieu.

Arbabsiar habitait au Texas et travaillait dans l'immobilier et la vente de voitures depuis son arrivée aux États-Unis, en 1977.

Le gouvernement affirme qu'il planifiait de tuer l'ambassadeur saoudien en dissimulant des explosifs dans un restaurant de Washington.

L'homme de 58 ans aurait admis que l'attentat aurait fait de nombreuses victimes.

«Malgré tout, Arbabsiar a minimisé l'importance des victimes civiles et s'est montré insensible à l'égard de ceux qui auraient pu être tués», affirment des sources gouvernementales.

Selon les procureurs, l'homme a affirmé qu'il y aurait probablement eu des sénateurs américains parmi les victimes et qu'il n'y voyait «pas de problème».

Arbabsiar aurait aussi déclaré après son arrestation avoir demandé 1 million $ pour son rôle dans le complot, en plus des 25 000 $ déjà reçus de la part de la force Al-Qods, une branche des Gardiens de la Révolution islamique en Iran. Cette organisation a été désignée par Washington comme un allié des talibans et d'autres organisations terroristes.

Les procureurs affirment que le complot a avorté parce que le prétendu tueur à gages embauché par Arbabsiar travaillait en fait pour les policiers.

Ses avocats demandaient une peine clémente de 10 ans de prison, prétextant qu'il n'avait jamais été impliqué dans des histoires criminelles ou terroristes auparavant. Ils soutenaient aussi que leur client avait des problèmes mentaux sérieux.

PLUS:pc