NOUVELLES

Six Croates reconnus coupables de crimes contre des musulmans

29/05/2013 07:44 EDT | Actualisé 29/07/2013 05:12 EDT

Six leaders politiques et militaires croates de Bosnie ont été reconnus coupables mercredi par un tribunal des Nations Unies de crimes commis pendant la guerre bosniaque.

Les six individus ont été trouvés coupables d'avoir persécuté, expulsé et tué des musulmans pendant le conflit, dans le cadre d'un plan élaboré par les dirigeants de la Croatie voisine pour créer un État croate en Bosnie.

Le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) a souligné la participation de la Croatie au conflit de 1992-1995 en Bosnie. Le tribunal a indiqué que feu le président croate Franjo Tudjman avait souhaité créer un mini-État croate en Bosnie, dans l'espoir de l'unifier plus tard avec son pays ou d'en faire un État indépendant.

Les six hommes ont écopé de peines allant de 10 à 25 ans de prison. La peine la plus lourde a été imposée à Jadranko Prlic, l'ancien leader de la communauté croate autoproclamée.

Le procès avait débuté en 2006. Le tribunal a statué que les meurtres, viols, expulsions illégales et gestes de torture commis contre les musulmans n'étaient pas l'oeuvre de quelques soldats hors de contrôle, mais qu'ils faisaient plutôt partie d'un plan visant à chasser les musulmans d'un territoire convoité par les Croates de Bosnie.

Associated Press

La Presse Canadienne

PLUS:rc