NOUVELLES

Neuf fugitifs nord-coréens arrêtés au Laos ont été renvoyés dans leur pays

29/05/2013 11:47 EDT | Actualisé 29/07/2013 05:12 EDT

SÉOUL, Corée du Sud - Neuf Nord-Coréens qui avaient fui leur pays pour tenter de se rendre en Corée du Sud ont été forcés de rentrer chez eux, selon ce qu'a rapporté mercredi une agence de presse sud-coréenne.

Citant un haut-responsable du ministère sud-coréen des Affaires étrangères, l'agence Yonhap a indiqué que les Nord-Coréens en fuite avaient été renvoyés au pays par avion mardi, et ce malgré que Séoul eut demandé à Pékin de ne pas les renvoyer en Corée du Nord.

Le représentant sud-coréen a exprimé, mercredi, de profonds regrets quant à cette décision de la Chine, a également mentionné l'agence Yonhap.

Les fugitifs, âgés entre 15 et 23 ans, s'étaient rendus au Laos le mois dernier en avion, après être passés par la Chine. Plus tôt en mai, ils ont été interpellés par les autorités laotiennes, qui les ont finalement renvoyés en Chine lundi, soit plusieurs semaines après qu'une délégation laotienne se soit rendue à Pyongyang.

Selon l'agence Yonhap, le Laos sert de plus en plus fréquemment de plaque tournante aux Nord-Coréens qui tentent de rallier la Corée du Sud.

PLUS:pc