NOUVELLES

Le Canada impose un embargo commercial quasi total à l'Iran

29/05/2013 04:16 EDT | Actualisé 28/07/2013 05:12 EDT

Ottawa tente d'augmenter la pression sur la République islamique d'Iran en annonçant un embargo commercial quasi total.

Le ministre canadien des Affaires étrangères, John Baird, a annoncé mercredi dans un communiqué que cet embargo ne concerne pas les importations et exportations à caractère humanitaire.

M. Baird a expliqué ces nouvelles sanctions par des préoccupations à l'égard du programme nucléaire iranien.

« Après une série de pourparlers avec à la fois l'Agence internationale de l'énergie atomique [AIEA] et le [groupe] P5+1 [les cinq membres permanents du Conseil de sécurité des Nations unies, plus l'Allemagne], l'Iran continue de s'abstenir d'engager un dialogue constructif, alors même que le risque posé par ses activités d'enrichissement ne cesse de s'accroître », a déclaré M. Baird.

Ainsi, le gouvernement canadien gèle les avoirs de 30 Iraniens et de 82 organismes. Ils ne pourront pas effectuer de transactions commerciales avec le Canada.

Au total, 78 Iraniens sont visés par ces sanctions ainsi que 508 organismes.

Les sanctions imposées par Ottawa ne s'appliquent ni à la nourriture, ni aux médicaments, ni à l'équipement médical, ni aux marchandises exportées à des fins humanitaires afin de réduire les sanctions internationales.

L'année dernière, le Canada a suspendu ses relations diplomatiques avec l'Iran en fermant son ambassade à Téhéran et en expulsant les derniers diplomates iraniens à Ottawa.

PLUS:rc