NOUVELLES

Déchets dangereux : Wal-Mart plaide coupable à des accusations de négligence

29/05/2013 01:15 EDT | Actualisé 28/07/2013 05:12 EDT

Le groupe américain Wal-Mart a plaidé coupable mardi à des accusations relatives à des déchets dangereux dont l'entreprise s'est débarrassé de manière inappropriée en Californie.

Le numéro un mondial de la distribution a enregistré son plaidoyer auprès d'une cour fédérale de San Francisco après avoir été accusé de négligence pour avoir jeté des substances polluantes dans les drains de plusieurs de ses magasins en sol californien.

En plaidant coupable, Wal-Mart a accepté de payer 81 millions $ en amende. Cette somme couvre aussi d'autres accusations déposées au Missouri.

Il y a trois ans, la compagnie avait consenti à verser 27,6 millions $ pour régler une affaire semblable qui l'avait poussée à changer ses politiques pour tous ses magasins à travers les États-Unis. Wal-Mart avait été accusé par les autorités californiennes de s'être défait de pesticides, d'engrais et de peinture de façon inadéquate.

Jusqu'à janvier 2006, Wal-Mart n'avait pas de programme en place et ne formait pas les employés de ses magasins sur la manière de se débarrasser de déchets dangereux, comme par exemple des pesticides rapportés par ses clients, explique le département de la Justice dans un communiqué.

Ces déchets étaient jetés dans des poubelles municipales ou dans les canalisations dans le cas des liquides, ou encore transportés sans mesures de sécurité adéquates jusqu'à l'un des six centres spécialisés du groupe aux Etats-Unis, détaille-t-il.

Tammy Dickinson, procureure générale du Missouri, qui poursuivait le groupe avec la Californie, l'Etat fédéral et l'agence de protection de l'environnement, évoque « des camions remplis de produits dangereux, dont plus de 900 tonnes de pesticides ».

Au Canada, Walmart a démarré ses activités en 1994, en rachetant les magasins Woolco à la compagnie Woolworth, dont les boutiques avaient fermé depuis douze ans aux États-Unis.

PLUS:rc