NOUVELLES

Comparution d'un des suspects de l'assassinat d'un soldat britannique

29/05/2013 08:54 EDT | Actualisé 29/07/2013 05:12 EDT

Michael Adebowale, l'un des deux auteurs présumés du meurtre du soldat britannique Lee Rigby, le 22 mai à Londres, a été formellement inculpé mercredi par des agents du service du contre-terrorisme et il a comparu jeudi matin devant le juge.

Le jeune homme de 22 ans d'origine nigériane est arrivé devant le juge en boitant, résultat de ses blessures subies lors de son arrestation. Il a confirmé son nom, sa date de naissance et son adresse à la Cour. Il a pu rester assis pendant qu'on procédait à la lecture des accusations retenues contre lui en raison de sa condition médicale.

Les accusations retenues contre Michael Adebowale relèvent de la législation antiterroriste, explique un communiqué de la police. Il est également accusé de « détention d'arme à feu ».

La cause reviendra devant la cour criminelle centrale d'Angleterre d'Old Bailey le 3 juin prochain.

L'assassin présumé avait quitté l'hôpital mardi pour être placé en garde à vue et interrogé dans un commissariat de la capitale britannique.

L'autre suspect, Michael Adebolajo, demeure hospitalisé à Londres, selon la police.

Mercredi dernier, le soldat Lee Rigby avait été heurté par une voiture avant d'être attaqué à l'arme blanche par les deux hommes dans une rue du sud-est de Londres. L'autopsie a confirmé que le soldat a succombé à de « multiples entailles ». 

Après les faits, Michael Adebowale et Michael Adebolajo avaient tenu des propos inspirés de l'islamisme radical et étaient restés à proximité de la victime jusqu'à l'arrivée de la police.

Dans une vidéo enregistrée par un passant sur les lieux du drame, Michael Adebolajo apparaissait les mains couvertes de sang, tenant un hachoir de boucher et un couteau de cuisine.

Il y affirmait avoir tué le soldat parce que « des musulmans sont tués quotidiennement par des soldats britanniques ».

On pouvait également voir sur le même enregistrement son complice présumé, Michael Adebowale, armé d'un couteau et d'un pistolet, marcher à proximité du corps de la victime.

La police cherche toujours des témoins de l'attaque.

PLUS:rc