NOUVELLES

Washington salue l'accord sur la réforme agraire entre Bogota et les Farc

28/05/2013 05:55 EDT | Actualisé 28/07/2013 05:12 EDT

La diplomatie américaine a salué mardi l'accord annoncé dimanche entre Bogota et la guérilla des Farc (Forces armées révolutionnaires de Colombie) sur la réforme agraire, espérant qu'il contribuerait à la paix entre les deux camps.

Le porte-parole adjoint du département d'Etat, Patrick Ventrell, s'est félicité du "tout premier accord jamais scellé entre le gouvernement colombien et les Farc", y voyant un "pas extrêmement positif vers des négociations de paix".

Le président colombien Juan Manuel Santos s'est à nouveau félicité mardi de cette première entente avec la guérilla marxiste, précisant qu'il conduirait à une "réforme rurale intégrale" au cours des prochaines années.

"Nous soutenons avec force et depuis longtemps le président Santos et le gouvernement colombien dans leur quête d'une paix durable et de la sécurité auxquelles le peuple colombien a droit", a ajouté M. Ventrell.

Les autorités colombiennes et la rébellion des Farc, qui mènent depuis six mois des négociations de paix délocalisées à Cuba, ont annoncé dimanche s'être mis d'accord sur la question de la réforme agraire, à l'origine même de la création des Farc qui comptent encore quelque 8.000 combattants après 49 ans d'existence.

En près d'un demi-siècle, le conflit, qui a opposé des guérillas communistes et des milices paramilitaires d'extrême droite officiellement démobilisées, a fait 600.000 morts et 15.000 disparus, mais aussi près de quatre millions de déplacés, notamment des paysans chassés de leurs terres.

nr/rap

PLUS:afp