NOUVELLES

Un ado chinois est critiqué pour avoir vandalisé un ancien temple égyptien

28/05/2013 10:58 EDT | Actualisé 28/07/2013 05:12 EDT

PÉKIN, Chine - Un adolescent chinois qui a vandalisé un ancien temple égyptien fait l'objet de multiples critiques chez lui.

Le jeune homme de 15 ans a gravé «Ding Jinhao était ici» sur le mur d'un temple de la ville de Luxor. Un autre touriste chinois a mis en ligne une photo du graffiti, tout en exprimant sa gêne et sa honte face à un tel geste.

Le coupable a rapidement été identifié, ce qui a provoqué de nombreuses réactions. Le quotidien officiel chinois People's Daily a notamment publié un commentaire dans lequel il demande pourquoi la modernisation semble avoir privé les Chinois de leur bonnes manières et de leur sens des responsabilités.

Les parents de Ding se sont excusés publiquement. Son père a déclaré que son fils a commis une erreur mais qu'ultimement, la responsabilité est celle des parents qui l'ont mal élevé et supervisé.

La Chine est la principale source de tourisme international depuis 10 ans. Une agence onusienne a indiqué en avril que les Chinois ont effectué 83 millions de voyages à l'étranger en 2012, contre seulement 10 millions en 2000.

L'an dernier, les touristes chinois ont ravi la première place aux touristes allemands au chapitre des dépenses, avec un montant sans précédent de 102 milliards $ US.

Le comportement des touristes chinois fait toutefois fréquemment l'objet de critiques. Plus tôt ce mois-ci, le premier ministre adjoint Wang Yang a déploré que le comportement impoli de ses concitoyens nuise à l'image du pays à l'étranger.

PLUS:pc