NOUVELLES

Soldat tué en pleine rue à Londres: le plus jeune suspect a quitté l'hôpital

28/05/2013 12:35 EDT | Actualisé 28/07/2013 05:12 EDT

LONDRES - L'un des deux suspects arrêtés sur les lieux du meurtre sordide d'un soldat britannique à Londres, la semaine dernière, a reçu son congé de l'hôpital et a été emmené dans un poste de police pour être interrogé, a annoncé la police mardi.

Le soldat Lee Rigby, 25 ans, a été tué mercredi par deux hommes armés de couteaux et de couperets de boucher près de la caserne où il était posté, dans le sud-est de Londres.

Deux suspects ont été arrêtés sur les lieux de l'attaque à l'arrivée des policiers.

Les médecins ont jugé que le plus jeune suspect, Michael Adebowale, 22 ans, était suffisamment rétabli pour pouvoir quitter l'hôpital et placé en détention dans un poste de police.

L'autre suspect, Michael Adebolajo, 28 ans, est toujours hospitalisé dans un état stable, sous surveillance policière. Dans une vidéo tournée par des témoins après l'attaque contre le soldat, on le voit tenant un couteau et un couperet ensanglantés, faisant des déclarations politiques et menaçant de commettre d'autres attaques.

Sa famille a publié un communiqué mardi pour témoigner de sa consternation face à ce «meurtre insensé». La famille exprime sa «honte profonde» et sa «détresse» et précise qu'elle a transmis ses condoléances aux proches de Lee Rigby.

PLUS:pc