NOUVELLES

Les Bruins chercheront à renverser la tendance contre les Penguins

27/05/2013 01:34 EDT | Actualisé 27/07/2013 05:12 EDT

BOSTON - Les Bruins ont affronté les Penguins trois fois cette saison et ils ont perdu chacun des matchs par la marge d'un but. En attendant d'amorcer la finale de l'Association Est contre Pittsburgh, ils tenteront de comprendre ce qui a mal tourné dans ces rencontres et de déterminer comment ils pourront corriger le tir.

«On va regarder nos matchs et déterminer ce qu'on a fait de bien, et identifier les aspects qu'il faudra améliorer, a noté l'entraîneur des Bruins Claude Julien, lundi, lors d'une conférence de presse tenue à TD Garden. Mais on va aussi tenir compte des matchs disputés en séries. On va tout regarder.

«Il n'y a pas beaucoup de choses qu'on ne regarde pas. C'est comme ça dans le hockey d'aujourd'hui. Sauf que la saison régulière est une chose et les séries en sont une autre. Il ne faut pas accorder trop d'importance au fait que notre fiche n'a pas été bonne contre eux cette saison. En bout de ligne, il n'y a eu qu'une différence de trois buts au total des trois matchs. Alors il n'y a pas de grande inquiétude à y avoir.»

Julien a accordé à son équipe, lundi, une deuxième journée de congé d'affilée depuis que les Bruins ont remporté leur série du deuxième tour contre les Rangers de New York à l'aide d'une victoire de 3-1 signée samedi. Les Penguins ont également disposé assez facilement des Sénateurs d'Ottawa dans leur série, en cinq matchs.

La LNH n'avait pas encore annoncé l'horaire des rencontres en vue de la série Bruins-Penguins quand Julien a rencontré les médias, lundi.

«C'est évident que cette période de repos est importante, a dit Julien, dont l'équipe a eu besoin de sept affrontements pour éliminer les Maple Leafs de Toronto au premier tour. Le calendrier a été éreintant cette année, alors d'avoir cette opportunité de se reposer est une bonne chose. On aura quand même assez de temps pour des entraînements.»

La pause pourrait s'avérer particulièrement profitable aux Bruins, qui comptent quelques blessés. Dennis Seidenberg est revenu au jeu lors du dernier match de la série contre New York, mais les défenseurs Andrew Ference et Wade Redden n'étaient pas disponibles. Les deux font des progrès, alors que Ference a notamment patiné pour la première fois depuis le week-end.

Les recrues Torey Krug et Matt Bartkowski ayant assuré la relève avec succès, Julien pourrait devoir prendre des décisions corsées en ce qui concerne sa formation dans les prochains jours.

«À un certain moment il faut prendre une décision, et ça ne veut pas nécessairement dire que ce sera facile de le faire, parce que ce n'est pas le cas, a souligné l'entraîneur des Bruins. On y fera face le moment venu. On l'a fait avec Seidenberg. Et si Ference devient disponible, on prendra une décision là aussi.»

L'incertitude en ce qui a trait à l'horaire des prochains matchs pourrait affecter la préparation des siens, mais Julien a dit ne pas trop s'en inquiéter. D'une manière ou d'une autre, la journée de lundi allait s'avérer la dernière journée de congé des siens.

«Ils ont besoin de revenir sur la glace, a-t-il dit. Je trouvais que deux jours de congé, c'était une bonne chose parce que ça permettra aux gars d'avoir au moins deux jours — mardi et mercredi — pour s'entraîner.

«Reste que c'était important d'avoir deux jours de congé pour que les joueurs reviennent sur la glace, en vue de la prochaine série, le mieux reposé possible sur le plan mental.»

PLUS:pc