NOUVELLES

Les Blackhawks explosent en 3e période et forcent la présentation d'un 7e match

27/05/2013 10:57 EDT | Actualisé 27/07/2013 05:12 EDT

DÉTROIT - Bryan Bickell a inscrit le but qui a fait la différence tôt en troisième période et les Blackhawks de Chicago ont défait les Red Wings de Detroit 4-3, lundi, forçant ainsi la présentation d'un septième match dans leur série demi-finale de l'Association de l'Ouest.

Les Blackhawks, qui accusaient un retard de 3-1 dans la série, ont amorcé la troisième période en tirant de l'arrière par un but. Ils ont toutefois explosé à l'attaque et menaient par deux à mi-chemin dans le dernier engagement. Ils ont eu besoin de ce coussin puisque Damien Brunner a fait bouger les cordages avec 52 secondes à écouler au cadran pour réduire l'écart à un but.

Les Red Wings ont retiré leur gardien au profit d'un attaquant supplémentaire, mais n'ont jamais été en mesure de menacer à nouveau le filet du gardien Corey Crawford.

«Nous faisons les bonnes choses afin de marquer des buts et nous sommes confiants que la rondelle va rentrer d'une manière ou d'une autre quand nous obtenons des chances, a mentionné le capitaine des Blackhawks Jonathan Toews. Nous avons le vent dans les voiles et nous voulons que ça continue ainsi.»

Les Red Wings menaient 2-1 avant le dernier tiers, mais Michal Handzus a créé l'égalité après 51 secondes de jeu. Bickell est revenu à la charge environ cinq minutes plus tard. Michael Frolik a couronné la poussée des Blackhawks en marquant du revers à 9:43 sur un tir de punition et la foule au Joe Louis Arena semblait en état de choc.

Les Blackhawks pourront compter sur l'appui de leurs partisans lors du match no 7, mercredi, à Chicago.

«Si j'avais dit aux gens de Detroit et du Michigan que nous disputerions un septième match à Chicago, je crois que tout le monde aurait été content, a philosophé l'entraîneur-chef des Red Wings Mike Babcock. J'adore les septièmes matchs.

«Nous avons une occasion de les éliminer des séries. Ça devrait être un match excitant.»

Frolik est devenu le premier joueur dans l'histoire de la LNH à inscrire deux buts en séries éliminatoires sur des lancers de punition, selon STATS LLC. Il avait marqué dans la même situation contre les Canucks de Vancouver, il y a deux ans.

«C'était un peu une surprise d'être le premier dans l'histoire, a noté le principal intéressé. C'est un peu spécial.»

Crawford a effectué 35 arrêts tandis qu'à l'autre bout de la patinoire, Jimmy Howard a repoussé 24 lancers devant le filet des Red Wings.

Les Blackhawks étaient restés en vie grâce à une victoire de 4-1 lors du match no 5, samedi dernier. Lundi, ils ont pris les devants en première période grâce à un but de Marian Hossa en supériorité numérique. Les Red Wings ont répliqué avant la fin du premier vingt, gracieuseté du premier des séries de Patrick Eaves, et Joakim Andersson a lancé les siens en avant 2-1 grâce à un tir de loin après 10:11 de jeu en deuxième.

PLUS:pc