NOUVELLES

Le débordement de la rivière Chaudière détruit des récoltes en Beauce

27/05/2013 12:06 EDT | Actualisé 27/07/2013 05:12 EDT
RCQC

Le débordement de la rivière Chaudière en raison des précipitations des derniers jours cause des ennuis à de nombreux producteurs agricoles de la région de la Beauce. Plusieurs d'entre eux ont vu leurs récoltes de fourrage être détruites par l'eau.

Ils devront patienter jusqu'en septembre avant de recevoir un dédommagement de la Financière agricole.

Le problème pour ces agriculteurs réside dans le fait que les semis du printemps ne pourront pas arriver à maturité, l'eau ayant causé des dégâts à leurs champs. Les agriculteurs touchés produisent surtout des céréales pour nourrir le bétail.

« On est encore tôt en saison, on peut resemer, mais ça sera des rendements faibles. On est rendu à la fin mai et puis au niveau de la récolte du fourrage, bien c'est abandonné directement aux champs en espérant une deuxième pousse », dit Paul Doyon, président de l'Union des producteurs agricoles de la Beauce.

Les agriculteurs devront débourser de leurs propres poches pour s'approvisionner ailleurs afin de prendre soin de leurs bêtes. Ce n'est qu'en septembre, une fois les évaluations faites, qu'ils connaîtront les montants qu'ils recevront de la Financière agricole pour éponger une partie des pertes.

Ces intempéries touchent entre 40 et 50 producteurs agricoles de la Beauce.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le fleuve Saint-Laurent en images