POLITIQUE

C-60: Des groupes de journalistes craignent pour l'indépendance de Radio-Canada

27/05/2013 12:48 EDT | Actualisé 27/07/2013 05:12 EDT
Flickr: James Cridland

OTTAWA - Plusieurs syndicats et associations de journalistes diffusent dans les journaux lundi une pleine page de publicité pour dénoncer un projet de loi qui, selon eux, minerait l'indépendance de Radio-Canada.

La section 17 du projet de loi budgétaire C-60 actuellement à l'étude aux Communes donnerait un mot à dire au Conseil du Trésor dans la conclusion des conventions collectives des employés des sociétés d'État — Radio-Canada compris.

Dans la publicité, on demande au lecteur de contacter son député fédéral pourqu'il exige que toute mention à la Société Radio-Canada (SRC) soit retirée du projet de loi C-60.

Selon Alex Levasseur, président du Syndicat des communications de Radio-Canada, le gouvernement se sert du prétexte d'une saine gestion des finances publiques pour tenter de prendre le contrôle du diffuseur public. Aucune démocratie digne de ce nom pourrait accepter une telle ingérence, a-t-il insisté en conférence de presse à Ottawa.

Brian Myles de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ) a soutenu que le projet de loi mettait non seulement en péril l'indépendance de Radio-Canada, mais également le lien de confiance des citoyens envers le diffuseur.

Les regroupements de journalistes craignent notamment que les reporters de la SRC subissent des pressions pour offrir une couverture favorable au gouvernement, à défaut de quoi ce dernier pourrait s'en prendre à leur conditions de travail.

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) a de son côté annoncé qu'il déposera un amendement pour sortir Radio-Canada du projet de loi conservateur.