NOUVELLES

Grève générale des partis d'opposition dans la capitale du Bangladesh

26/05/2013 11:53 EDT | Actualisé 26/07/2013 05:12 EDT

DACCA, Bangladesh - Des militants de l'opposition ont détonné des bombes artisanales et endommagé plusieurs véhicules dimanche à Dacca, la capitale du Bangladesh, alors qu'ils participaient à une grève générale exigeant que la première ministre Sheikh Hasina démissionne avant la tenue des élections générales.

Plusieurs boutiques et écoles ont fermé leurs portes dimanche à Dacca, et peu d'automobilistes s'étaient aventurés sur les routes.

Le porte-parole de la police, Monirul Islam, a soutenu que personne n'avait été blessé, et que plus de 10 000 agents des forces de l'ordre avaient été déployés.

Une alliance de 18 partis d'opposition avait appelé à la tenue d'une grève générale de 24 heures à travers tout le pays.

L'opposition demande à la première ministre Hasina de transférer ses pouvoirs à une administration non partisane avant le scrutin, prévu au début de l'an prochain. Le gouvernement argue quant à lui qu'une telle demande est contraire à la constitution.

Selon les opposants de Mme Hasina, des élections sous son gouvernement ne seraient ni justes ni transparentes.

Les grèves générales ne sont pas rares au Bangladesh, où elles servent fréquemment de stratégie à l'opposition.

PLUS:pc