NOUVELLES

USA: Hagel appelle à "éradiquer le fléau" des abus sexuels dans l'armée

25/05/2013 10:29 EDT | Actualisé 25/07/2013 05:12 EDT

Le secrétaire américain à la Défense Chuck Hagel a appelé samedi à "éradiquer le fléau" que constituent les agressions et harcèlements sexuels en recrudescence dans l'armée américaine.

S'exprimant lors d'une cérémonie de remise de diplômes aux élèves officiers de l'académie de Westpoint, dans l'Etat de New York (nord-est), le chef du Pentagone a fait appel à la responsabilité de "chef" des futurs cadres de l'US Army.

"Le harcèlement sexuel et les agressions sexuelles dans l'armée constituent une trahison absolue des serments" prononcés par chaque militaire", a-t-il a jugé, ajoutant: "Ce fléau doit être éradiqué".

L'intervention du secrétaire à la Défense intervient quelques jours après la révélation d'un nouveau scandale impliquant un sergent, instructeur à Westpoint, soupçonné d'avoir photographié à leur insu des élèves officiers, notamment lorsqu'elles prenaient leur douche.

Quelque 4.500 élèves officiers étudient à West Point, dont environ 15% de femmes.

L'armée américaine est minée par une accumulation d'affaires de violences sexuelles, un rapport du Pentagone montrant une augmentation de 6% en un an, leur nombre s'élevant à 3.374 cas en 2012.

M. Hagel a également évoqué les problèmes d'alcool, de drogues, les suicides en augmentation et les cas de troubles mentaux en augmentation dans les rangs après une décennie de guerres.

"Vous ne devrez pas seulement faire face à des forces insidieuses qui nous sapent et nous détruisent mais devez être la génération de chefs qui y mettront fin", a-t-il lancé aux jeunes diplômés.

La veille, à l'académie navale d'Annapolis (Maryland, est), le président Barack Obama a tenu des propos similaires face aux jeunes marins et jugé que les violences sexuelles au sein des forces armées "menacent la confiance et la discipline qui font la force de notre armée".

mra/bdx

PLUS:afp