NOUVELLES

Thetford Mines : des ex-travailleurs de l'amiante veulent des réponses de Québec

25/05/2013 09:44 EDT | Actualisé 25/07/2013 05:12 EDT

Des ex-travailleurs de l'amiante de Thetford Mines souhaitent rencontrer la ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Agnès Maltais, lors de son passage dans la région.

Agnès Maltais sera à Thetford Mines en début d'après-midi, ce samedi, pour faire le point sur la reconstruction d'un tronçon de la route 112 entre Thetford Mines et Saint-Joseph-de-Coleraine. Rappelons que Québec a publié dans la Gazette officielle le décret permettant au ministère des Transports d'aller de l'avant avec le projet.

Les travailleurs de l'amiante ont perdu leur emploi l'automne dernier lorsque Lab Crysotile a fermé la mine Lac d'amiante. Ils ont demandé l'aide de Québec, mais la réponse tarde à venir. « On a demandé au gouvernement de mettre sur pied un programme pour les travailleurs plus âgés qui sont sans emploi, il nous en reste environ une centaine. Au mois de février, je me suis fait dire que les études des crédits budgétaires étaient déjà faites et qu'une réponse viendrait plus tard. On est rendu au mois de mai et on n'a pas eu de retour de Québec encore », déplore le président du syndicat, Luc Lachance.

Plusieurs anciens travailleurs, surtout des jeunes, sont partis travailler dans le nord du Québec. Luc Lachance soutient toutefois qu'il est difficile, pour les plus âgés qui ont passé des années à travailler dans les mines d'amiante, de trouver un autre emploi.

La conférence de presse de la ministre Maltais est prévue à 13 heures et c'est à ce moment que les ex-travailleurs souhaitent la rencontrer.

PLUS:rc