NOUVELLES

Rosberg mérite la pole en vue du Grand Prix de Monaco de Formule Un

25/05/2013 11:40 EDT | Actualisé 25/07/2013 05:12 EDT

MONACO, Monaco - Nico Rosberg a été le plus rapide des qualifications en vue du GP de Monaco de F1, samedi, méritant ainsi sa troisième pole position de suite et une quatrième d'affilée pour Mercedes.

Le pilote allemand a devancé son coéquipier Lewis Hamilton grâce à un chrono de 1:13,876. Sur cette piste reconnue comme hostile aux dépassements, Mercedes semble avoir de bonnes chances de signer un premier gain cette année, dimanche.

Le champion en titre de la Formule Un Sebastian Vettel partira troisième devant son coéquipier chez Red Bull Mark Webber, qui a triomphé à Monaco en 2012.

Les voitures Red Bull avaient les deux meilleurs temps avec un peu plus d'une minute à écouler aux qualifications, mais Mercedes a alors montré une fois de plus sa vitesse des grands jours, malgré une piste humide à la suite d'averses dispersées.

«Les conditions changeaient tellement qu'il fallait toujours avoir les bons pneus, a dit Rosberg, 27 ans. C'est sûr que ça aurait pu être plus facile, mais nous avons respecté notre plan et ça s'est bien passé au dernier tour.»

«Nous savons comment ils peuvent être rapides sur un tour en particulier, a confié Vettel. Il nous manquait plus d'un dixième de seconde. Je pense que nous aurions pu aller le chercher, mais ce n'est pas arrivé dans le dernier tour. S'il y a quelqu'un à blâmer, c'est moi. La voiture était très bonne.»

Rosberg, qui a grandi et passé une bonne partie de sa vie à Monaco, compte un seul gain jusqu'ici, soit en Chine l'an dernier. Son meilleur résultat cette année a été une quatrième place en Malaisie, à la fin mars.

Hamilton, de son côté, se voyait une fois de plus devancé par son coéquipier.

«Le rythme n'est pas assez bon. C'est la première fois depuis 2005 que j'ai des ennuis avec une voiture, dit Hamilton, champion de la F1 en 2008. Je suis au moins content que l'écurie ait obtenu les deux premières places au départ.»

Kimi Raikkonen partira cinquième devant Fernando Alonso (Ferrari), victorieux au Grand Prix d'Espagne il y a deux semaines.

PLUS:pc