L'Unité permanente anticorruption (UPAC) pourrait bien s'implanter de façon permanente sur la Rive-Sud de Montréal.

Radio-Canada a en effet appris que l'organisme étudie la possibilité d'établir son quartier général dans une ville de ce territoire.

L'UPAC souhaite ainsi regrouper l'ensemble de ses activités sous un même toit.

Le ministère de la Sécurité publique du Québec confirme l'information sans toutefois préciser le coût du projet ni quand il pourrait voir le jour.

Deux ans d'existence

L'Unité permanente anticorruption a été créée le 18 février 2011 en réponse aux allégations de pratiques douteuses relativement à l'octroi de contrats de travaux publics, de services ou d'approvisionnement des organismes publics. Depuis, des dizaines d'opérations, de perquisitions et d'arrestations ont été effectuées, essentiellement dans le Grand Montréal (voir plus bas).

Sur son site web, l'UPAC se décrit comme « une organisation qui, sous la responsabilité du commissaire à la lutte contre la corruption, coordonne et dirige les forces et expertises en place au sein du gouvernement pour lutter ensemble contre la corruption ». Elle est dirigée par Robert Lafrenière, un ancien sous-ministre au ministère de la Justice.

Près de 200 personnes travailleraient en son sein.

Aussi sur Le HuffPost:

Loading Slideshow...
  • 9 mai 2013 : Vaillancourt et Accurso accusés de gangstérisme

    L'UPC arrête Gilles Vaillancourt, dans le cadre de la plus importante frappe de son histoire. Au total, 37 personnes sont accusées de collusion et de corruption dans l'octroi des contrats municipaux. Vaillancourt et Accurso sont accusés de gangstérisme.

  • 25 avril 2013: Scandale du CUSM, Yohann Elbaz épinglé par l'UPAC

    Yohann Elbaz est arrêté dans le cadre de l'enquête sur le scandale des pots-de-vin au Centre universitaire de santé McGill.

  • 20 février 2013: Paolo Catania et François Thériault arrêtés

    eM. Thériault a omis de parler de sa maison à la Commission Charbonneau alors qu'il a obtenu un rabais de 30 000 $. La maison était construite sur des terrains vendus par une entreprise de Paolo Catania.

  • 29 novembre 2012: Arrestation de l'ex-PDG de SNC-Lavalin

    L'UPAC arrête l'ex-président de SNC-Lavalin, Pierre Duhaime, soupçonné de complot de fraude, fraude et usage de faux, La fraude serait en lien avec le Centre universitaire de santé McGill.

  • 14 décembre 2012: Arrestations du maire de Saint-Rémi

    L' UPAC arrête le maire de la municipalité de Saint-Rémi, Michel Lavoie, accusé d'abus de confiance, de fraude et de complot.

  • 20 novembre 2012: Perquisition dans les bureaux du PRO des Lavallois

    Les bureaux du parti de l'ex-maire Vaillancourt sont situés au 400, boulevard Saint-Martin à Laval.

  • 12 octobre 2012: Perquisitions dans des entreprises en construction à Laval

    Près de 70 policiers de l’escouade Marteau ont mené des perquisitions dans 6 entreprises de Laval. Ils se sont se sont rendus chez Louisbourg SBC, Poly-Excavation, Construction Mergad, Nepcon, Valmont Nadon Excavation et J. Dufresne Asphalte.

  • 8 novembre 2012: Perquisitions dans les bureaux de firmes de génie-conseil

    Aecom, Dessau, Genivar et Cima sont visées.

  • 18 septembre 2012: Perquisition dans les bureaux du Centre universitaire de santé McGill

    La directrice des ressources humaines, Stella Lopreste aurait détourné jusqu'à 1,6 million de dollars du budget.

  • 5 octobre 2012: Perquisitions à Laval

    perquisitions à la résidence du maire Gilles Vaillancourt jeudi après-midi et durant la nuit de jeudi à vendredi dans quatre édifices de Laval, dont l'hôtel de ville et la résidence principale du maire Gilles Vaillancourt

  • 17 mai 2012: Arrestation de Paolo Catania et Frank Zampino et Bernard Trépanier

    Les enquêteurs de l'escouade Marteau arrêtent l'ancien président du comité exécutif de la Ville de Montréal, Frank Zampino, l'entrepreneur en construction Paolo Catania et Bernard Trépanier, ancien responsable des finances du parti du maire Gérald Tremblay, aussi appellé «monsieur 3%». Photo: Frank Zampino

  • 25 avril 2012: Perquisition de l'UPAC au siège social du groupe Catania

    Perquisitions dans la région de Montréal, dont une au siège social du groupe immobilier Catania, à Brossard.

  • 29 février 2012: Perquisitions à Saint-Constant

    Des perquisitions son ménée à Saint-Constant à l'hôtel de Ville et chez le maire Gilles Pepin et son fils ainsi qu'à leur entreprise Évalu-Pro

  • 17 avril 2011: Opération Gravier

    L'UPAC arrête 14 personnes dont les entrepreneurs Tony Accurso et Normand Trudel. Ils éffectuent plusieurs perquisitions dans la ville de Mascouche, Le 20 avril le maire de Mascouche, Richard Marcotte, est arrêté à son retour de Cuba.

  • 19 février 2012: Perquisition de l'UPAC à l'Hôtel de Ville de Montréal

    Perquisitions à l'hôtel de ville edans les locaux d'Union Montréal, ancien parti du maire Michael Applebaum et de l'ex-maire Gérald Tremblay.

  • 27 avril 2011: Première perquisition

    Un peu plus de deux mois après sa création, l'Unité permanente anticorruption efefctue une quinzaine de perquisitions, notamment à Saint-Jean-sur-Richelieu. Le 21 juin 2012, un réseau de collusion est démantelé dans la ville.