NOUVELLES

Législative partielle: peu d'affluence en Amérique du Nord

25/05/2013 11:28 EDT | Actualisé 25/07/2013 05:12 EDT

Les Français d'Amérique du Nord votaient samedi pour élire leur député, lors d'une élection législative partielle qui devrait être marquée par une abstention record.

A New York, deux heures après l'ouverture des bureaux de vote, 18 électeurs seulement avaient déposé leur bulletin dans le bureau de vote installé à l'école internationale au coeur de Manhattan. 3.091 personnes sont inscrites pour ce bureau.

Une retraitée de l'ONU, seule à voter, s'étonnait du peu de sens civique de ses concitoyens. "C'est important. Il faut que les Français à l'étranger soient représentés", ajoutait-elle, sans vouloir donner son nom.

A Montréal (46.000 inscrits), quelques dizaines d'électeurs seulement avaient à la même heure fait le détour jusqu'au lycée Marie de France, où étaient venus les saluer deux des candidats, le socialiste Franck Scemama et celui d'Europe Ecologie Les Verts, Cyrille Giraud.

Au total quelque 150.000 Français d'Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada), inscrits sur les listes électorales, sont appelés à voter, après l'invalidation par le Conseil constitutionnel de l'élection en juin 2012 de la socialiste Corinne Narassiguin, pour des irrégularités dans ses comptes de campagne.

Le vote était aussi possible par internet entre le 15 et le 21 mai: la participation y a été de 9,9%, en baisse de 5 points de pourcentage par rapport à l'an dernier.

Corinne Narassiguin l'avait alors emporté avec 54% des voix contre 46% à l'ex-secrétaire d'Etat Frédéric Lefebvre (UMP).

Le taux d'abstention avait déjà à l'époque dépassé les 80%.

M. Lefebvre est à nouveau candidat, face au socialiste Franck Scemama. Parmi la douzaine de candidats, figure aussi Louis Giscard d'Estaing, investi par l'UDI de Jean-Louis Borloo.

Si nécessaire, un deuxième tour est prévu le 8 juin.

bd-via/bdx

PLUS:afp