NOUVELLES

Les Etats-Unis condamnent les "odieux attentats terroristes" au Niger

25/05/2013 10:31 EDT | Actualisé 25/07/2013 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont condamné "les odieux attentats terroristes" qui ont visé ces derniers jours l'armée nigérienne à Agadez et le site d'uranium du groupe nucléaire français Areva à Arlit, dans le Nord du Niger.

"Ces attentats ont visé deux partenaires clés au Sahel, le Niger et la France. Nous saluons ces deux pays pour leur leadership dans les efforts de la communauté internationale pour combattre le terrorisme", affirme le porte-parole du département d'Etat, Patrick Ventrell, dans un communiqué diffusé vendredi soir.

Washington réaffirme son "engagement inébranlable pour améliorer la sécurité du Sahel et de sa population", ajoute-t-il.

Donné pour mort par le Tchad, le jihadiste algérien Mokhtar Belmokhtar a revendiqué les attaques de jeudi, les premières du genre au Niger, qui ont visé l'armée nigérienne à Agadez et la mine d'uranium d'Arlit, à plus de 200 kilomètres au nord. Il a menacé de frapper encore le Niger ainsi que les autres pays engagés au Mali.

A Agadez, la grande ville du Nord désertique, l'armée nigérienne et les forces spéciales françaises sont intervenues vendredi matin dans le dortoir du camp militaire où étaient retranchés les derniers assaillants.

Areva a de son côté fait état d'un tué et de 14 blessés parmi ses employés nigériens à Arlit, après l'explosion d'un autre véhicule piégé peu après l'attentat d'Agadez. Deux kamikazes ont été tués, selon les autorités nigériennes.

nss/mra/bdx

PLUS:afp