NOUVELLES

Les Coyotes de Phoenix resteraient en Arizona

25/05/2013 10:24 EDT | Actualisé 25/07/2013 05:12 EDT
AP
Phoenix Coyotes center Marc-Antoine Pouliot celebrates his goal with Kyle Chipchura (24), Rostislav Klesla (16), David Schlemko (6) and Martin Hanzal, rear, during the second period of Game 5 of the NHL hockey Stanley Cup Western Conference finals, Tuesday, May 22, 2012, in Glendale, Ariz. (AP Photo/Matt York)

Le bras de fer entre la Ligue nationale de hockey et la ville de Glendale pourrait faire dérailler les négociations, mais les Coyotes semblent bien près de rester dans la région métropolitaine de Phoenix.

Le commissaire de la LNH Gary Bettman, le commissaire-adjoint Bill Daly ainsi que les dirigeants du groupe d'investissement Renaissance Sports and Entertainment (RSE) rencontreraient le maire et certains membres du conseil municipal de Glendale mardi matin.

C'est ce qu'avancent l'Arizona Republic ainsi que le réseau Fox Sports Arizona.

Il y a deux semaines, le maire Jerry Weiers avait refusé de rencontrer Bettman aussi longtemps qu'il n'aurait pas fait son choix sur le futur propriétaire de l'équipe.

Vendredi, le commissaire a demandé une rencontre pour mardi matin, signe qu'il a pris sa décision.

Selon le conseiller municipal Gary Sherwood, Bettman, Daly et les Canadiens George Gosbee et Anthony LeBlanc de RSE devraient d'abord rencontrer le maire seul, puis tenir deux autres réunions avec des membres du conseil municipal.

« Bettman nous a dit tout au long du processus qu'ils avaient trois offres distinctes pour l'achat de l'équipe, ils ne viendraient pas nous rencontrer s'ils pensaient que ce n'était pas le meilleur groupe. Ceci vient d'arriver », a ajouté Sherwood en entrevue à Fox Sports Arizona.

Le principal écueil viendrait du coût de gestion du Jobing.com Arena. RSE voudrait de 13 à 15 millions de dollars américains annuellement pour prendre en charge le complexe sportif, alors que la ville de Glendale n'a que 6 millions de dollars alloués pour ceci dans son budget. Le montant de 15 millions de dollars était ce qui avait été offert lors des négociations avec l'homme d'affaires Greg Jamison

Par ailleurs, une firme de consultants conduit actuellement au nom de la ville de Glendale une recherche nationale pour trouver une firme prête à assumer la gestion de l'aréna. La date limite pour qu'une compagnie fasse une offre avait été fixée au 24 mai, mais a été remise au 31 mai.

La LNH, selon Sherwood, n'approuve cependant pas la démarche de la ville de Glendale de faire appel à une firme externe.

« Il trouve la démarche idiote », a expliqué Sherwood au Arizona Republic.

Si les deux parties mettent un peu d'eau dans leur vin, les Coyotes pourraient avoir un nouveau propriétaire bientôt.