NOUVELLES

Égypte: la haute cour tranche contre la levée d'interdit des slogans religieux

25/05/2013 01:16 EDT | Actualisé 25/07/2013 05:12 EDT

LE CAIRE, Égypte - Les islamistes ont été déboutés par la Haute Cour constitutionnelle de l'Égypte, samedi, qui a rejetée certaines portions de la loi électorale approuvée par le Parlement, composé par une majorité d'élus des Frères musulmans.

La législation prévoyait ainsi lever l'interdit sur le recours aux slogans religieux pendant les campagnes électorales.

Dans son arrêt, le tribunal indique que le fait de ne pas interdire explicitement les messages religieux va à l'encontre de l'unité nationale et des principes de la citoyenneté. Les slogans religieux pourraient distraire certains électeurs, qui négligeraient de s'intéresser à la plateforme électorale des candidats, a poursuivi la cour.

Le projet de loi ne sera donc pas renvoyé au parlement intérimaire pour une révision.

La Haute Cour a aussi tranché contre une clause indiquant que les médias devraient accorder un temps d'antenne égal à tous les candidats, car cela violerait la liberté de la presse.

Le tribunal a également soutenu que le projet de loi violait le principe de séparation des pouvoirs, puisqu'il aurait permis au président de déterminer les dates d'un scrutin et de les modifier.

PLUS:pc