NOUVELLES

Attaque contre un soldat: Hollande prévient de ne pas sauter aux conclusions

25/05/2013 08:25 EDT | Actualisé 25/07/2013 05:12 EDT

PARIS - Un soldat français a été poignardé à la gorge dans le quartier de la Défense à Paris, samedi.

Le président français François Hollande a confirmé que les enquêteurs considéraient la possibilité que ce crime soit lié à l'assassinat d'un soldat britannique survenu plus tôt cette semaine.

M. Hollande a affirmé que l'identité de l'assaillant était inconnue. Il a mis en garde contre la tentation de sauter trop rapidement aux conclusions après cette attaque contre un soldat en uniforme.

Le ministère de l'Intérieur a révélé dans un communiqué que la vie du soldat de 23 ans n'était pas en danger.

L'attaque rappelle celle contre un soldat britannique brutalement assassiné en plein jour, mercredi, dans une rue de Londres. Un meurtre que les autorités soupçonnent être lié à une attaque terroriste.

Les similitudes avec l'événement de Paris ont soulevé la crainte que le geste soit imité à répétition.

«Il pourrait y avoir un lien, mais nous allons regarder tous les éléments», a déclaré le président Hollande alors qu'il se trouvait en Éthiopie.

Lee Rigby, le soldat britannique de 25 ans, a été attaqué alors qu'il marchait devant les baraques de l'Artillerie royale dans la partie sud de Londres.

La scène repoussante a été filmée par des témoins avec leurs téléphones cellulaires. Une vidéo a été diffusée montrant l'un des deux suspects, les mains ensanglantées, se vantant de leur exploit et menaçant de commettre davantage de violence alors que le soldat gisait dans son sang derrière eux.

Les suspects ont attendu l'arrivée des policiers en tenant dans leurs mains des couteaux ensanglantés et un couperet à boucherie. Les policiers les ont maîtrisés en leur tirant des projectiles dans les jambes, selon des témoins.

Dans la vidéo, l'un des suspects déclare qu'ils «ne cesseront jamais de se battre pour Allah».

Ce suspect a été identifié comme Michael Adebolajo, un chrétien qui s'est converti à l'Islam. Il aurait participé à de nombreuses manifestations organisées par le groupe britannique radical al-Muhajiroun.

PLUS:pc